Par Morgan Couturier

Quatre ans après la sortie de « 2h du mat’ », le jeune chanteur revient avec de nouvelles musiques entêtantes et un deuxième album, sobrement intitulé « Bleu ». Onze titres dans lesquels l’artiste lyonnais souhaite partager ses ondes positives pour gagner le cœur du public.

« Il n’y a pas d’amour sans histoires ». Ces quelques paroles de son père spirituel, Bastien Lanza les a longuement ressassées, le temps d’écrire les siennes, au même titre que son histoire, indispensable à toute idylle avec ses fans. Alors comme à son habitude, le jeune lyonnais a pris le temps de laisser les sentiments et l’inspiration venir à lui, avant de se laisser bercer par l’écriture pendant un an et demi. Aujourd’hui, et après avoir enthousiasmé les siens avec « 2h du mat’ », Bastien Lanza revient avec un deuxième album, « Bleu », enrichit de 11 titres à la douce sonorité, prêts à se faire connaître du grand public.

« J’en avais écrit plus, mais j’ai fait le choix de synthétiser. Il reste à se faire connaître. La raison d’être d’un chanteur, c’est d’être entendu et c’est vers quoi je veux tendre », évoque-t-il. Pour ce faire, l’avis bienveillant de son mentor Francis Cabrel ne fut pas de trop, mais c’est bien seul, avec sa guitare et son timbre de voix que le chanteur a voulu voir la vie en bleu.

Le bleu, « des émotions positives »

« Je voulais quelque chose de simple, que l’on retienne, poursuit-il. Le bleu, c’est le ciel, les émotions positives, ça symbolise assez bien l’album. Il y a une palette d’émotions qui se balade ». Une réussite pour Bastien Lanza, qui après la création de son label, voit là, un nouveau motif de satisfaction, matérialisé depuis le vendredi 20 mars 2020 par diverses écoutes et commandes de CD. « Viens », « Lola », « Tout va bien » ou « Merci », autant de titres que son public peut désormais ressasser en boucle, à plus forte raison en cette période funeste où le confinement est devenu une raison de vivre.

Un album financé à hauteur de 27 000€ par les fans

Pas de quoi accabler l’artiste lyonnais, bien décidé à conquérir de nouveaux cœurs et remercier ses fans de leur soutien. « Un mois et demi de campagne de crowdfunding nous a permis de récolter plus de 27 000€ et d’utiliser cet argent à bon escient. Avoir ce soutien m’a donné envie d’avancer. L’énergie est là. L’idée, c’est de tout donner pour cet album », décrit l’auteur-compositeur.

Reste à savoir où mènera ce nouvel opus. Alors que 20 dates de concert étaient prévues, la donne semble vouée à changer. Pour aujourd’hui comme pour demain. Mais quoi qu’il en soit, à tout juste 32 ans, Bastien Lanza entend prouver à tous que sa musique est bonne. Et qu’elle guide ses pas.

Plus d’informations sur www.bastienlanza.fr