Par Anna Pellissier

Julie Francols, psychologue clinicienne spécialisée en psychotraumatologie et victimologie, a ouvert les portes de son cabinet dans le 3e arrondissement. Un nouvel outil de travail bénéfique pour ses patients, nombreux à sonder son expertise.

« 90% de mes patients sont victimes d’une souffrance post-traumatique ». Le constat lui-même en aurait traumatisé plus d’un, tant la lecture de ces chiffres est de nature à glacer le sang et donner froid dans le dos. Fort heureusement, la nature étant bien faite, réchauffer les cœurs est souvent possible. Du haut de ses 38 ans, l’ancien professeur d’EPS, Julie Francols, en a même fait une spécialité. Avec réussite, si l’on en croit la création de son cabinet de psychotraumatologie et de victimologie, installé depuis septembre dernier, sur le cours Lafayette.

Un nouveau bureau et une nouvelle adresse pour ses patients auxquels la spécialiste apporte un accompagnement particulier. « La souffrance post-traumatique est un des troubles les plus émotifs, et l’aide est fondamentale. La prise en charge doit être la plus rapide possible afin d’éviter l’apparition de symptômes qui persistent », confie la psychologue.

Et pour cause, dans un passé encore récent, Julie Francols occupait un centre où l’accueil ne concernait pas encore exclusivement les patients victimes de ces souffrances post-traumatiques. Un obstacle de taille, alors que la spécialiste était submergée par ces demandes spécifiques. Ne pouvant ni les recevoir, ni donner d’alternative, la Lyonnaise ne pouvait demeurer dans un tel cercle vicieux. « Ces personnes-là investissent énormément d’espoir sur nous. Ils sont très vulnérables et pourtant, ils ont le courage de nous appeler. Dire non à leurs demandes peut stopper le processus de guérison et les inciter à se renfermer… », détaille l’experte.

Un cabinet de psychologie qui accompagne ses patients de A à Z

Une raison amplement suffisante pour Julie Francols, laquelle espérait pouvoir s’investir davantage et ainsi agrandir l’accueil de ces personnes aux traumatismes psychiques. Tout juste installée, et renforcée par deux collègues, la psychologue affiche déjà un emploi du temps bien garni.

Une réussite que la trentenaire doit à la… philosophie de son cabinet, dont le modèle médical repose sur trois axes : la prise en charge psychologique, la prise en charge juridique et ainsi que les formations. Le centre faisant face à des personnes aux importants besoins de soutien, ce dernier se doit ainsi de proposer un suivi appuyé et régulier, allant même jusqu’à la mise en relation avec des spécialistes de la sphère juridique.

Grâce à réseau d’avocats, Julie Francols permet en effet, aux patients, s’ils le souhaitent, d’entamer certaines poursuites judiciaires. Une proximité et une coopération qui mettent plus facilement en confiance les victimes.

Julie Francols
Psychologue clinicienne
56, cours Lafayette – Lyon 3e
Tél. 06 18 87 25 95