Par Anna Pellissier

Inspiré d’un film d’amour, cette création personnelle vient lever le voile sur les ambitions de cette jeune lyonnaise de 21 ans révélée dans « The Voice ». Pour Lyon People, elle dévoile les coulisses de son nouveau titre.

« Depuis que je suis petite, je suis plongée dans l’univers de la musique. J’ai commencé à composer à l’âge de 10 ans sur des poèmes que j’avais appris. J’aimais créer une mélodie au piano pour les accompagner ». En attendant de viser la lune comme Amel Bent, Louise Combier le sait, une carrière se construit, pas à pas.

Un premier pas, que la jeune lyonnaise n’a pas tardé à engager, la douce mélodie de la chanson lui ayant rapidement ouvert les portes d’un concours de chant local et d’enregistrer en studio à 15 ans à peine. Une éclosion rapide pour cette chanteuse née en Belgique, propulsée sur le devant de la scène, au sens propre comme au figuré. Dans le studio de l’Hacienda d’abord. Sur le plateau télévisé de The Voice ensuite, où le public découvre le touchant timbre de voix d’une adolescente de 20 ans.

The Voice. Don Pierre et Louise Combier s’affrontent sur le titre « Dis-lui toi que je t’aime » de Vanessa Paradis.

« À la base, j’étais réticente. J’avais cette image de l’émission où les candidats n’avaient pas forcément le choix, qu’on ne respectait pas notre univers. Mais j’ai été agréablement surprise sur l’accompagnement de Marc Lavoine », confie-t-elle. Galvanisée par cette expérience et le soutien de l’artiste français, Louise Combier souhaite aujourd’hui surfer sur la vague de ce succès, encouragée par une plus ample confiance en elle.

Un premier single réalisé et monté chez elle, en plein confinement

Vivre ou ne pas vivre, la Lyonnaise a donc pris le parti de se laisser aller à sa passion. Ancrée depuis tout petit, au point d’inspirer ces premières notes, celle-ci vient encourager Louise Combier à plonger dans le grand bain, auréolée d’un premier single. Son nom ne trompe pas : « La Lune et la Vague », inspiré de l’histoire d’amour du film « Les contes de la lune vague après la pluie ».


« Il est vrai que j’ai toujours aimé les chansons d’amour. C’est pourquoi j’ai été touchée par l’histoire de ce film. Ce sont des femmes qui attendent leur mari, en vain. C’est cette idée de rupture qui m’a séduite. Il y a tout de même du positif : la fin est heureuse. Les femmes arrêtent d’y croire, elles sont peut-être seules, mais fières d’elles et de leurs indépendances », raconte-t-elle.

Composé et écrit elle-même pendant le premier confinement, sans l’appui d’aucun label, ce single demeure ainsi l’une des plus grandes fiertés de la chanteuse. Aidé dans sa création par son compagnon, Yoan Loir, le clip de Louise Combier s’est donc dessiné et monté chez elle. Une première étape avant de décrocher la lune. Mais avec ce petit pas pour la jeune femme, la chanteuse peut rêver de devenir une nouvelle étoile de la chanson.

De nouveaux singles sont au programme, jusqu’au mois de septembre 2021, point de départ d’un décollage vers un projet de plus grande ampleur. Suspense, le mystère reste entier.