Par Agnès Guillaume

Le 15 mars 2019, le visage de Marin Bisson, collégien de 15 ans, sort de l’anonymat. L’adolescent chanteur se retrouve sur la place publique à crier sa colère.

Le garçon a le verbe acéré et le regard droit quand il explique son militantisme pour le climat et l’urgence à agir pour préserver la planète. « Le départ de Nicolas Hulot du gouvernement m’a fait un électrochoc ». Il cherche sur la toile, trouve des collectifs et devient la voix de youthforplanete à Lyon.

150 000 jeunes dans la rue. Être sous les projecteurs médiatiques ne lui fait ni chaud ni froid. Il raisonne efficacité. Marin consacre désormais une partie de sa journée « à plancher sur le climat » au détriment du sommeil et d’une vie insouciante avec ses amis.

Faire entendre sa voix, le jeune homme qui se rêvait chanteur lyrique pourrait bien devenir un ténor, un tribun pour la préservation de la planète et de l’humanité. Il songe à présenter Science Po Paris après le bac. « Je me pose des questions ? Vivre ma passion ou entrer en politique ».

En 2040, Marin aura trouvé sa voie, mais le militantisme vert a pris racines durablement.

Né le 16 mai 2004
Scolarité : CE1-4ème, Maîtrise de l’Opéra de Lyon, collège Ampère
Seconde au Lycée Saint-Exupéry
Cursus Jeunes Chanteurs au Conservatoire de Lyon
Lycéen en terminale au Lycée Saint-Just

>Dossier complet « Jeunes décideurs Lyon 2040 » à retrouver dans le magazine Lyon People de septembre 2020