Texte : Jocelyne Vidal Chaque jour, Lyon People met en valeur une femme évoluant dans le milieu de la restauration, tous métiers confondus : cuisine, service, administratif. Dossier complet à retrouver dans notre magazine d’octobre 2022.

Des plateaux de télés australiennes et japonaises, au film « Le Bonheur est dans le pré », en passant par les festivités des Pennons de Lyon, Arlette Hugon est partout. Et cet oiseau de nuit adore ça ! Avant de cultiver le don d’ubiquité, l’une de nos dernières Mères Lyonnaises a navigué sur les canaux de France et de Navarre.

« Enfants de mariniers, mon frère et moi avons passé dix ans en pension chez un couple de Lyonnais installés en Seine et Marne. Léone Duvernoy, un vrai cordon bleu, m’a tout de suite donné le goût de la cuisine bourgeoise ». Sitôt jetée l’ancre à Lyon, Arlette épouse Henri Hugon et retrouve ses chers mariniers quai Rambaud, à la Brasserie de la Cloche, vendue pour acheter le Bonnet Bar à la Croix-Rousse.

La reine de la blanquette à l’ancienne rêve déjà de l’authentique bouchon de la rue Pizay. Quitte à patienter deux ans devant les fourneaux du très chic club privé dénudé de La Rainière. Depuis le 1erjuillet 1985, Arlette incarne avec panache la 4ème génération de cuisinières d’une institution lyonnaise qui vous enivre dès potron-minet, d’un fumet de sauce de poulet aux écrevisses.

Son fils Eric prendra-t-il la relève ?

Chez Hugon
12, rue Pizay – Lyon 1
Tel. 04 78 28 10 94