Par Morgan Couturier

À quelques jours du premier tour des élections municipales et métropolitaines, le palmarès de la 3e édition des Salades d’Or était attendu. Réunis au Transbordeur, les élus se sont pliés au supplice du site saladelyonnaise.com qui, pour la troisième année, a couronné de manière ironique, leurs meilleurs faits d’arme.

 Et si de nombreuses têtes d’affiche ont préféré bouder l’événement, celui-ci n’a pas manqué de délivrer sa dose annuelle de railleries. Objet des attaques les plus pointues, le Cardinal Barbarin fut la victime la plus touchée. Mais qu’importe, « c’est important de rire », a justifié Antoine Comte, le maître de cérémonie. Bien que le public ne fût pas très joueur et passionné, il aura ainsi apprécié le sacre de Fouziya Bouzerda, élue « coup de pompe de l’année » ou de Caroline Collomb, lauréate du « Coup d’un soir ».

Les femmes mises « à l’honneur »

 Des « gagnants » décidément très féminins, puisque Nathalie Perrin-Gilbert a, elle, hérité du « Coup de gueule de l’année », pour son accusation d’emploi fictif dans l’affaire Nouri. Autre féminine pointée du doigt, Emmanuelle Haziza a laissé son nouvel associé, Bruno Bonnell, récupérer leur trophée du « Coup de Trafalgar », quand, dans le même temps, Thierry Frémaux honora son « Coup de Maître », pour avoir attiré l’auteur coréen Bong Joon-Ho au festival Lumière.

Enfin, fidèle à ses habitudes, Jean-Paul Bret n’a pas manqué de revêtir ses iconiques lunettes vertes, objet de toutes les convoitises après avoir reçu le prix du « meilleur look ». Une sortie sous les honneurs pour le maire de Villeurbanne, à l’heure de tirer sa révérence, qui après avoir été mangé à toutes les sauces, peut désormais déguster : avec sa salade, il tient une reconversion toute trouvée.

Palmarès 2020 :

Coup de maître de l’année : Thierry Frémaux

Coupe de pompe de l’année : Fouziya Bouzerda

Prix du meilleur look : Jean-Paul Bret

Coup de gueule de l’année : Nathalie Perrin-Gilbert

Le coup de Trafalgar : Bruno Bonnell et Emmanuelle Haziza

Coup d’un soir : Caroline Collomb

 Lundi 9 mars 2020