Propos recueillis par Marco Polisson

Gynécologue, conseiller municipal, avocat… et maintenant bûcheron ! L’écologiste Étienne Tête se gargarise d’espaces verts quand il est face caméra… mais en privé c’est une autre histoire.

Comme l’a révélé notre confrère Rue89Lyon, relayé par Le Progrès, il s’apprête à construire un lotissement de 4 pavillons sur un terrain boisé de 5000 m2 dont il a hérité avec ses frères. Un habitant de Marcy l’Étoile, lecteur de Lyon People, apporte de nouveaux éléments sur cette farce politico-immobilière…


« Un soir, je rentre d’un déplacement et là patatrac… il y une déclaration préalable scotchée sur un arbre. Le proprio veut faire 4 maisons et va donc raser une partie du bois… allée des Chênes et avenue Raoul Servant.

Dans la mesure où j’habite une zone boisée classée, je me renseigne et j’apprends que de façon extraordinaire une portion non négligeable du bois n’est plus classée…


Le plus invraisemblable arrive quand je découvre que le propriétaire n’est autre qu’Étienne Tête (élu EELV du Grand Lyon) > les promesses/conseils n’engagent que ceux qui y croient 😊.

L’affaire prend une semaine plus tard un tournant très étonnant quand une équipe envoyée par le Grand Lyon, un samedi jour d’astreinte vient couper un arbre menaçant de tomber mais qui se trouve sur sa propriété… (ci-dessous).

Venant d’un gars qui est aussi membre d’Anticor et qui passe son temps à voir la corruption et les abus de toute part… c’est cette fois : faites ce que je dis mais pas ce que je fais…


La mairie m’a confirmé qu’elle n’avait en aucun cas demandé à la Métropole de Lyon l’intervention des équipes d’astreinte pour couper un arbre dangereux sur la propriété d’Étienne Tête… c’est donc forcément Étienne Tête lui-même…

Ce qui est amusant sur le projet c’est que les arbres jugés en mauvais état (dangereux) et donc à abattre sont tous sur la partie constructible du terrain (celle qui n’est plus boisée classée)…

Enfin bref, cette duplicité du personnage mérite bien un petit article ! »

Voilà qui est fait.