Garel, joaillier d’origine Lyonnaise, s’allie à Anne Delaigle : retrouver confiance et faire revivre la presqu’île lyonnaise sur un concept mariant écologie, praticité et attractivité.

Marque lyonnaise initiée en 1954, Garel s’est imposée comme une référence nationale en matière de bijouterie d’exception avec des créations fines, au sertissage graphique et aux courbes élégantes incarnées par leur collection emblématique : L’Envol. L’entreprise a pourtant failli disparaître en 2010 lorsque la famille fondatrice a souhaité s’installer à l’étranger. La créatrice et femme entrepreneuse Elisabeth C. Faivre reprend alors le flambeau. « C’est une jolie marque française, et je trouvais cela dommage qu’elle disparaisse. » évoque-t-elle.

Sous la nouvelle direction, Garel s’implante au centre de Lyon, au 2, rue Childebert vers la place des Jacobins. « Jean-Marc Garel avait un magasin, rue de la Paix, à Paris, mais il n’avait pas de boutique intra-muros à Lyon. Pour une marque Lyonnaise d’origine, il nous semblait être important d’y être présent » souligne Elisabeth C. Faivre. Dix ans plus tard en 2020, la boutique Garel reprend son envol et déménage à quelques centaines de mètres ; vers la prestigieuse rue Édouard Herriot, au numéro 99. Un nouvel écrin à l’atmosphère feutré et chaleureuse. La maison Garel, à l’époque, ne souhaitait pas relever le challenge de garder 2 boutiques au centre de la presqu’île, l’ancienne boutique rue Childebert était donc vouée à fermer ses portes.

Ce choix est dû aux années difficiles qu’a connu le centre-ville lyonnais qui s’est trouvé confronté à une succession de confinements, aux manifestations à répétition, à la difficulté d’accessibilité ainsi qu’à la concurrence des centres commerciaux. Des facteurs qui finissent par affaiblir le dynamisme les cœurs de ville et qui ont poussé ainsi, à contre cœur, la Maison joaillière à ne garder qu’un établissement au centre-ville et fermer sa boutique historique.

Rencontre avec Anne Delaigle et espoir d’un nouvel Envol

C’est par une rencontre fortuite entre deux femmes entrepreneuses, Elisabeth C. Faivre, Présidente de Garel et Anne Delaigle, porte-parole des mouvements des indépendants et fondatrice de Izzi town, qu’est née, plus qu’une collaboration, une amitié. Fort des échanges avec Anne Delaigle, la maison Garel s’allie au dispositif de logistique urbaine de Izzitown, plateforme de livraison sur mesure où des coursiers acheminent vos achats en vélo cargo ; et renoue avec le potentiel de la presqu’île et l’envie de conserver la diversité des commerces de proximité qui fait battre le cœur de Lyon.

La Maison Garel prend finalement la décision de poursuivre son activité en rouvrant les portes du 2, rue Childebert sur un tout nouveau concept. La bijouterie souhaite à termes, dédier cet espace exclusivement à l’horlogerie, pour la différencier de la boutique rue Edouard Herriot et de ses corners aux galeries Lafayette de Part-Dieu et de Bron. Sous la direction de Caroline Quemin, directrice des boutiques lyonnaises, Garel exhibe avec fierté, les montres des horlogeries tricolores, Michel Herbelin et Pequignet.

Dans une démarche de respect de l’environnement, de réponse au besoin client, et de lutte contre la désertification des centres-villes, une collaboration avec Izzitown, est apparu comme une réponse économique & écologique évidente. Une solution adaptée aux besoins de Lyon, ses habitants, et ses commerçants indépendants. Implantée pendant plus de 10 ans au centre-ville de Lyon et témoin de son affaiblissement, la Maison Garel voit l’espoir de renaître une métropole lyonnaise attractive, dynamique, authentique et durable.

Garel
99, rue du Président Edouard Herriot – Lyon 2e
Tél. 04 78 95 66 31
2, rue Childebert – Lyon 2e
Tél. 09 53 30 55 93