Par Morgan Couturier

Évidemment installé devant son fief du F&K à Lyon Brotteaux, Arthur Donjon nous embarque dans son food truck, ouvert depuis ce lundi 3 mai 2021. Histoire de se remettre en jambes avant la réouverture de son restaurant festif.

Le contexte prêterait presque à sourire en ces temps mélancoliques, tant il est agréable de goûter au bonheur d’Arthur Donjon dont les rêves entrevoient aujourd’hui la lumière du jour. « Le projet est né de la nécessité de se renouveler. Puis j’adore la restauration italienne, alors l’idée est venue naturellement d’installer un food-truck », glisse-t-il, non sans un clin d’œil à son fief historique du F&K.

Son tube Citroën emprunté à Marwan Nadje, voilà donc le disciple de Jean-Paul Donjon, campé sur le perron de son bistroclub préféré, nanti d’appétissants produits italiens, autant que d’une agréable compagnie. « C’est un projet de couple. Je suis très heureux de le faire avec elle », glisse-t-il à l’attention de sa femme, Carlota, chargée de communication et évidente source d’inspiration de cette aventure baptisée… Carlotta by Arthur.

Amour et passion, un cocktail gagnant

De quoi donner raison à cet idéal selon lequel à deux, on avance plus vite, bien que le couple ait décidé de stationner au 13, place Jules Ferry, et ce, du lundi au samedi, de 11h30 à 19h. « On va faire des ciabattas (pain blanc italien, ndlr), avec quatre gammes de sandwichs (de 9,50€ à 12€), des salades de pâtes (à 15€), des planches et des desserts italiens.

Les passants pourront alors faire de la vente à emporter, surtout avec le terrain de pétanque situé juste à côté », poursuit cet ancien pensionnaire de l’école hôtelière, épaulé dans sa mission par de gourmands partenaires, à l’instar du Marché de Sandrine, de la Petite Epicerie, de la Fromagerie du Château ou de ses confrères de l’enseigne Cockorico, chère à Marc Bonneton.

Un plateau séduisant qu’Arthur Donjon a d’ores et déjà promis de sublimer sur place. Au menu donc, des associations de procciutto et de scarmozza fumée, du jambon truffé et du chèvre frais, le tout préparé au rythme de commandes que ce chef en herbe espère nombreuses. Car s’il maîtrise du bout des doigts la symphonie des lieux, l’apprenti cuisinier espère s’abonner tout autant à la douce mélodie du succès.

Un entracte idéal avant le grand spectacle : l’ouverture d’un restaurant festif à son nom. « C’est en train de se faire », assure-t-il. Preuve qu’entre ombre et lumière, l’homme a déjà choisi sa voie.

Carlotta by Arthur
Ouvert du lundi au vendredi de 11h30 à 19h
13, place Jules Ferry – Lyon Brotteaux