Photo © DR

Après les nombreux cas de violences recensés à la piscine du Rhône en ce mois de juillet, la situation ne semble toujours pas s’améliorer.

En effet, un baigneur a encore eu une altercation avec un surveillant, alors qu’il tentait de doubler d’autres personnes dans la file d’attente, pas plus tard que le week-end dernier. Mais le phénomène semble s’être propagé à d’autres piscines de banlieue, comme la piscine d’Oullins, où quatre « jeunes gens » – selon la terminologie politiquement correcte – ont jeté des barrières dans le bassin qui était alors fermé. A Bron aussi, où la police a dû intervenir, tout comme à la Duchère, où un climat plutôt tendu a régné ce lundi, lorsqu’un agent d’accueil a refusé l’entrée à un client qui avait des antécédents.