Par Morgan Couturier

Conscient de l’attente des Lyonnais, la ville de Lyon a sollicité la préfecture du Rhône pour demander la réouverture de ses petits marchés. Depuis ce mardi, treize d’entre eux ont été autorisés à réintégrer leurs emplacements.

La recette du déconfinement passe-t-elle par là ? La question mérite d’être posée, depuis que treize marchés lyonnais ont vu leurs installations autorisées par la préfecture du Rhône, à la demande de la ville de Lyon qui s’est fait tirer l’oreille en la matière.

Souvent pointés du doigt pour la promiscuité que supposent de telles organisations, les marchés ont pourtant eu gain de cause : leur mise sous scellé est aujourd’hui révolue. Dès lors, nul besoin de patienter jusqu’au 11 mai, l’installation de stands est autorisée depuis ce mardi, en témoigne la réouverture de Saint-Antoine, en présence de Gérard Collomb. En revanche le marché du dimanche n’est pas encore autorisé.

Une installation surveillée pour atténuer les craintes de contamination

Mais évidemment, si les dangers pour la santé ne manquent pas d’être soulevés par les opposants à ce projet, la Ville a annoncé sa volonté d’accompagner l’installation des stands, celle-ci se faisant de manière renforcée, avec la « présence systématique de placiers, la pose de barrières et l’indication d’un sens unique de circulation », dévoile la municipalité.

Un marquage de distances obligatoires sera effectué afin de faire respecter les règles de distanciation entre les consommateurs. Les commerçants devront respecter des consignes sanitaires strictes et les clients ne seront pas autorisés à toucher les produits.

Ces réouvertures partielles, réclamées par toute la classe politique locale, des écologistes au Rassemblement national va profiter aux habitués et aux producteurs régionaux, privés de débouchés. Il n’empêche, un tel plaisir sera limité, la Ville de Lyon ayant décidé de n’accorder l’accès de ces marchés qu’à un seule personne par ménage.

Liste des marchés autorisés à ouvrir dès à présent :

1er arrondissement : Croix-Rousse (mercredi matin)

 2ème arrondissement : St Antoine (mardi matin)

 3ème arrondissement : Augagneur (jeudi après-midi), Gabillot (vendredi matin)

 4ème arrondissement : Petite place de la Croix-Rousse (samedi matin)

 5ème arrondissement : Geoffray (mercredi matin) et Schweitzer (dimanche matin)

 6ème arrondissement : Bellecombe (jeudi matin)

 7ème arrondissement : Saint-Louis (mardi matin) 50 et Jean Jaurès (vendredi matin)

 8ème arrondissement : Monplaisir (jeudi matin)

9ème arrondissement : Saint Rambert Schoenberg (vendredi matin) et Vaise (mardi matin)