Décès d’Olivier Philip. Les réactions lyonnaises

19 mars, 2013 | DERNIERE MINUTE | 0 commentaires

Thierry Philip, vice-président du Grand Lyon et maire du 3e arrondissement de Lyon, a rendu un vibrant hommage à son père Olivier. Photo © Grand Lyon

Préfet de la région Rhône-Alpes et du Rhône de 1978 à 1984, Olivier Philip, père de Thierry et de Christian, est décédé lundi 18 mars 2013 à l’âge de 87 ans. Les personnalités lyonnaises saluent unanimement la mémoire de ce serviteur de l’Etat.

Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon, président du Grand Lyon
« J’ai appris avec beaucoup d’émotion la disparition d’Olivier Philip. Mes premières pensées vont à ses enfants, à ses petits-enfants et à l’ensemble de sa famille. Je pense tout particulièrement à ses fils – Thierry, Maire du 3e arrondissement de Lyon, et Christian, ancien Député du Rhône, – dont les engagements au service de notre ville s’inscrivent dans le droit fil de celui de leur père. Des liens profonds unissent la famille Philip à notre Cité. Olivier Philip était le fils d’André Philip. Comme lui, il s’était engagé dans la Résistance française puis après-guerre, au service de notre pays, s’investissant notamment pour la création des Maisons des Jeunes et de la culture. Avec sa disparition, notre République a perdu l’un de ses grands serviteurs, un homme de conviction qui, à travers ses responsabilités de Préfet, a consacré sa vie à servir l’intérêt général. Nous ne l’oublierons pas. »

Jean-François Carenco, préfet de la région Rhône-Alpes
 et du Rhône
« Le Préfet Jean-François Carenco exprime sa profonde tristesse à l’annonce du décès d’Olivier Philip, commandeur de la Légion d’Honneur, préfet de la région Rhône-Alpes de 1978 à 1984 et, préfet de la région îles-de-France de 1984 à 1991. Fils d’André Philip, compagnon du Général de Gaulle, ce grand serviteur de l’Etat a consacré sa vie à défendre l’intérêt général de la Nation. Le préfet souhaite saluer la mémoire de cet ancien résistant qui dès l’âge de 19 ans rejoignit les Forces françaises libres auprès du Général de Gaulle. Jean-François Carenco, préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône adresse ses sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à tous ses proches. »

Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes
« C’est avec la plus grande émotion que j’ai appris la disparition d’Olivier Philip survenue le lundi 18 mars. Je tiens à saluer la mémoire de ce grand serviteur de l’Etat. Sa grande carrière dans le corps préfectoral témoigne de tout son attachement au service public. C’est aussi une grande figure de la région Rhône-Alpes que je veux saluer. Il aura contribué à son édification et à son essor, notamment en tant que Préfet de la région Rhône-Alpes et du Rhône de 1978 à 1984. Esprit ouvert sur les questions de son temps, il participa également à la création des Maisons des Jeunes et de la Culture (MJC), militant avec force pour l’éducation populaire. Homme de dialogue, de conviction et de tolérance, il est à mes yeux un modèle d’engagement et de dévouement pour cette jeunesse qu’il aura toujours servie. Mes premières pensées vont à son fils, Thierry Philip, qui a œuvré à mes côtés en tant que Vice- président de la Région Rhône-Alpes et dont l’engagement s’inscrit dans la belle lignée de celui de son père. Je tiens à lui adresser mes plus sincères condoléances ainsi qu’à l’ensemble de sa famille et à ses proches. »

Thierry Philip, l’hommage d’un fils à son père

Sur son blog, Thierry Philip s’est fendu d’un émouvant hommage à son père. Nous vous reproduisons le contenu du texte in extenso.

« Il avait 4 ans, quand il est parti de chez lui, avec sa valise… suivi par son père, et il a fini par se jeter dans ses bras à la vue d’un chien !!

Il avait 16 ans, quand avec son passeport américain ( il est né à new York) , il est parti avec ses 4 frères et sœurs pour les USA, son père dans la résistance et sa mère passant les enfants juifs vers la suisse depuis le Chambon sur Lignon,

Il n’avait pas 18 ans, quand trichant sur son âge , il a rejoint Londres , pour s’engager dans les forces françaises libres,
Il avait juste 19 ans, quand il fut parachuté sur le sol de France
.
Il avait 23 ans, quand il s’est marié avec une lyonnaise, Jeanine, et  en sortant de l’ÉNA, Christian et votre serviteur étaient déjà nés.
Il avait 24 ans à ma naissance,
Il avait 31 ans, en 1956, et déjà 5 enfants, et le service public chevillé au corps, à Draguignan , Pointe à pitre , et Cayenne.

Il avait 33 ans, quand avec Maurice Herzog , il a reconstruit le sport français, et créé des dizaines de MJC, en militant pour l’éducation populaire , et pour le sport éducatif,.
Il avait 39 ans, quand à Nevers , préfet de la Nièvre , il explique à François Mitterrand , que la République , c’est de faire coïncider des légitimités différentes.

Il avait 41 ans quand avec Jacques Chirac et Édouard Balladur , il travaille au cabinet de Georges Pompidou.
Il avait 42 ans, quand il est nommé préfet de région dans le limousin et 65ans, quand il a fini sa carrière, 25 ans préfet et 23 ans préfet de région, c est le record de la république,
Le mot clef de cette vie professionnelle , c’est servir, pas un mot grandiloquent , un mot inscrit en lui, servir l’Etat, servir la République , c est ce qu’on appelle un serviteur de l’état et il en était fier.

Il avait 79 ans, quand la compagne de toute sa vie, est partie après 57 ans de vie fusionnelle en commun.

Il avait presque 88 ans, quand il a fini la route, brutalement hier après midi, après un dimanche où ses enfants, petits enfants et arrière petit enfants l’ont  entouré et dans les bras d’une de ses filles en disant ” Jeanine ou es tu ? ”
Un grand monsieur, une belle vie, beaucoup de tendresse, de volonté, un beau sourire.
Dimanche il est allé à pied, au temple du quai Augagneur, il savait son chemin, mon père ce protestant, pas si austère, qui pensait que la vie est trop courte pour avoir le temps d’être petite.
 Il avait choisi pour le faire part de son décès le verset suivant:
« L homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme et ils deviendront une seule chair. »

Où es-tu Jeanine ? »

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

dimanche 21 avril

Saint Anselme


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…