Par Emma Ressegaire

En ce temps de crise sanitaire, les initiatives de solidarité fleurissent dans toute la ville.

Pour rendre hommage au personnel du Groupement Hospitalier Est et à la police du commissariat du 2nd arrondissement, l’association du quartier Charité-Bellecour s’est ainsi proposée d’organiser deux repas solidaires à la demande de son président, Fabrice Bonnot. Le chef lyonnais a donc lancé l’opération « La grande table charité solidaire ».

Une opération qui en a régalé plus d’un, à en croire le succès des deux grandes tablées organisées le mardi 19 mai. Aménagées au profit du personnel du Groupement Hospitalier Est et du commissariat du 2ème arrondissement, ces deux grandes tables solidaires, mises à l’honneur par Fabrice Bonnot et 25 commerçants, malgré leurs propres difficultés, ont ainsi permis d’offrir une centaine de repas aux deux établissements.

Près de deux cents repas offerts

Le but ? Remercier le personnel soignant et les policiers qui sont mobilisés en première ligne depuis le début de la crise sanitaire. Les commerçants de la rue de la Charité (pâtissiers, bouchers, boulangers, salons de thé, restaurants et cavistes, ndlr) se sont ainsi occupés de la préparation de ces joyeux banquets, de manière à garantir la dégustation de leurs meilleurs produits, alors que les commerçants se chargeaient eux, de la logistique.

Réconforter celles et ceux qui ont été au contact des malades

Une nouvelle démonstration de solidarité de la part des commerçants, qui n’est pas sans rappeler l’ancien hôpital de la Charité, dont les actions ont fait la renommée du quartier. Aujourd’hui reconnue pour le savoir-faire, l’artisanat et sa recherche permanente des produits les plus qualitatifs, la rue, l’une des plus commerçantes de Lyon, a de nouveau fait l’étalage de ses qualités.

Pour le plus grand bonheur des principaux bénéficiaires, qui ont trouvé là une parenthèse de bonheur en cette période compliquée.