Bicentenaire de la mort de Napoléon Ier. La Ville de Jonage sort l’artillerie lourde

9 mai, 2021 | DERNIERE MINUTE | 1 commentaire

Par Morgan Couturier

À l’occasion du bicentenaire de sa mort, le maire de Jonage a tenu à rendre un hommage à l’empereur Napoléon Ier que l’édile a souhaité dépeindre sous le prisme de ses conquêtes et de ses créations au service de l’administration française.

Les années ont passé, sans que Napoléon n’ait cessé d’alimenter les cœurs comme les rancœurs. Immortalisé par Jacques-Louis David sur son cheval blanc, le doigt orienté vers l’avenir et l’air serein, l’ancien général poursuit son entreprise encore aujourd’hui, au nom de sa philosophie d’autrefois. En effet, l’ancien chef militaire le disait lui-même, « les hommes sont comme les chiffres : ils n’acquièrent de valeur que par leur position ».

200 ans après avoir rendu son dernier soupir sur l’île de Sainte-Hélène, « l’Empereur des Français », conserve ainsi tout autant de valeurs aux yeux de l’actuel chef d’Etat, comme à ceux du maire de Jonage, Lucien Barge, lequel trouva tout aussi juste de rendre hommage à « ce brillant chef militaire, auteur de « victoires inoubliables », en dépit des polémiques.

Entre partisans et opposants, Lucien Barge a choisi son camp

Alors que le président de la République a salué « le génie » d’un homme qui « est une part de nous », l’édile jonageois a honoré ainsi celui qui sut « renforcer les libertés individuelles ou l’égalité des citoyens devant la loi, et dont les idées permirent de réformer l’Etat, « en instaurant l’autorité et la primauté de l’État ».

A ses côtés, devant le monument aux morts, les porte-drapeaux de l’association des Anciens Combattants de Jonage, et les hussards de l’association Maréchal Suchet, étaient accompagnés de notre contributeur, l’historien Jean Etevenaux (Le Souvenir Napoléonien) et de Marcel Bonniaud (Académie Napoléon) qui avaient, eux aussi, pris le parti de défendre ce personnage autant apprécié que décrié.

Le maire divers-droite a tenu à respecter les efforts de synthèse de Napoléon Ier, ce dernier ayant réussi à conjuguer « certains acquis révolutionnaires et la reprise de principes traditionnels issus de l’Ancien Régime ». « Il doit sa très grande notoriété à son habilité militaire, récompensée par de nombreuses victoires et à sa trajectoire politique étonnante », ajouta-t-il à l’attention de « l’un des plus grands stratèges de l’Histoire ».

Après le dépôt d’une gerbe du Maire et du Président des Anciens Combattants, La Marseillaise a retenti, avant que les hussards ne tirent une salve d’honneur. Deux siècles après sa mort, son jour de gloire est donc à nouveau arrivé. Et ses principes tout aussi justifiés : « ce qui est grand est toujours beau » !

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

1 Commentaire

  1. jean Marie GONZALEZ

    commémorer Napoléon c’est bien ,mais respecter son arrêté municipal ce n’est pas mal non plus!
    A Jonage un arrêté municipal affiché dans toutes les rues fait obligation de porter le masque et de respecter les gestes barrières.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 17 juin

Saint Hervé


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…