Par Emma Ressegaire et Morgan Couturier

Considérés comme les « locomotives touristiques de notre territoire » par Nicolas Daragon, son vice-président en charge du Tourisme, la Région AuRa souhaite s’appuyer sur ses 26 sites touristiques emblématiques. La 2e région de France se dit prête à engager « un grand plan de promotion touristique ».

Quel meilleur lieu que Fourvière pour que ses prières soient entendues ? Longtemps désignée par les croyants comme le lieu idoine pour réclamer une protection mariale en période d’épidémie, la basilique de Fourvière fut cette fois mobilisée pour de toutes autres sollicitations.

Cadre choisi par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, la bâtisse édifiée par Pierre Bossan eut cette fois à écouter les prières des principaux acteurs du tourisme régional. Un secteur particulièrement touché par la crise sanitaire, à en croire les pertes enregistrées pendant le confinement, dont les chiffres présentés font état de quelque 2 milliards d’euros de manque à gagner.

Un secteur qui représente 21,4 milliards d’euros de revenus, 168 000 emplois salariés et environ 180 millions de nuitées annuelles.

Mais alors que les 26 sites touristiques emblématiques du territoire auront repris leurs activités à compter du samedi 4 juillet, la Région souhaite se montrer « très réactive sur la relance de la consommation ». « Près de 80% des Français déclarent qu’ils vont rester en France pour leurs vacances. C’est une manne de clientèle substantielle qu’il nous faut attirer sur nos territoires.

Ce sont des enjeux nouveaux qui nous obligent à aller vers des clientèles nouvelles », a ainsi évoqué Nicolas Daragon, le président d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme et par ailleurs vice-président à la Région (ci-dessus). Une volonté rendue possible par la mobilisation de cette dernière, longtemps restée au contact de ses principaux acteurs, de manière à les soutenir et leur venir en aide, en atteste les 28 millions d’euros accordés à 17 des 26 sites emblématiques du secteur.

« Sauvegarder l’offre, c’était notre premier souci », a rappelé l’élu régional. Une offre de plus en plus attractive, grâce notamment à une amélioration de l’hébergement, érigé en priorité par Laurent Wauquiez et ses équipes. La construction d’ici avril 2021, d’un nouvel hôtel au cœur de la savane du PAL en est l’exemple parfait.

« Sans hébergement, il n’y a pas d’activité touristique », a ainsi retoqué Nicolas Daragon, lequel mise également sur un grand plan de communication et de médiatisation. « Vous allez entendre largement parler de la Région », a-t-il annoncé en complément.

Un pass tourisme introduit le 7 juillet prochain

Mais si les trésors de notre région ne demandent qu’à être visités, la tache ne s’annonce pas aussi simple dans la réalité des faits. Consciente de la baisse de pouvoir d’achat de nombreux Français et des craintes encore persistantes liées au covid-19, la Région a ainsi décidé de mettre en place différentes aides budgétaires, à commencer par le « fond d’urgence Tourisme ». Initialement doté d’un budget de 20 millions d’euros, celui-ci est finalement rehaussé, pour atteindre les 30 millions d’euros, d’autant que 18 millions ont déjà été consommés par plus de 4 000 entreprises du secteur.

Plus encore, Nicolas Daragon et Samy Keji Jerome, vice-président délégué aux politiques sociales, ont annoncé travailler actuellement sur le lancement d’un « pass tourisme », lequel « inclurait des entrées sur les sites touristiques emblématiques ». « Cette initiative permettra de stimuler la demande, de stimuler les visites », a signalé Samy Keji Jerome, complété par Nicolas Daragon.

« On ne veut pas faire les choses à moitié. Il y a un gros budget qui va y être consacré. C’est un travail qui avance très vite », a évoqué l’élu, alors que Laurent Wauquiez doit détailler cette offre le 7 juillet prochain. Quoi qu’il en soit, la Région AuRa semble prête à retrouver les sommets et un rythme de croisière économiquement viable. Pour ça, quoi de mieux que les « locomotives de notre territoire » pour renaître ici, en Auvergne-Rhône-Alpes.

 

* Sites touristiques emblématiques

L’Aventure Michelin
La Basilique de Fourvière
La Caverne du Pont d’Arc
Les Caves de la Chartreuse
La Chaîne des Puys et la faille de la Limagne
Chamonix-Mont-Blanc
Le Château de Grignan
La Combe d’Arc
Le site Le Corbusier à Firminy
Le Geopark du Beaujolais
Le Grand Site de l’Aven d’Orgnac
Le Lac d’Annecy
Le Lac du Bourget – Riviera des Alpes
Le Lioran
Le PAL, parc animalier
Le Palais Idéal du Facteur Cheval
Le Parc des Oiseaux
Le Petit Pays
Les Ponts de la Caille
Le Puy-en-Velay
Le téléphérique et la Bastille de Grenoble
Le train de La Mure
Le Volcan de Lemptégy
Vulcania