Par Eva Bourgin

Marque engagée et responsable, SAVE souhaite s’inviter dans le dressing des femmes. Le décompte est lancé pour se dénicher les plus belles pièces de la collection printemps 2021.

Créée par Sarah Vespoor, Save ne veut pas être juste un nom. La marque souhaite s’engager. Sauver. La garde-robe de ses clients, comme notre planète. A plus d’un titre, tant la jeune société met du cœur à l’ouvrage, soutenue dans son initiative par Maison Ma Bille cet atelier, situé dans le deuxième arrondissement de Lyon, où deux jeunes entrepreneuses s’attachent à développer un textile durable et engagé.

Une marque intemporelle, disponible pour toutes les femmes

Un parti-pris assumé par Save, dont l’ambition est de se classer parmi les enseignes incontournables de la mode. Le talent ne s’affichant sans ambition, la marque espère marier les deux, au gré de ses diverses créations, toutes destinées aux femmes.

Save se veut ainsi pour tous les goûts, des indémodables robes et chemises aux t-shirts et autres blouses, des articles accessibles de la taille 36 à 44, voués à surfer sur les aspirations actuelles. Tendances donc, mais intemporelles aussi, ainsi se définissent ces créations réalisées à l’unité.

Des produits écoresponsables, vendus une centaine d’euros

Du sur-mesure donc, pour ces vêtements fabriqués en France, dont la conception sur demande permet d’éviter les stocks. Un véritable enjeu pour sa fondatrice. Avec ses matières responsables et/ou certifiées, la marque souhaite ainsi minimiser son impact environnemental, les emballages des produits étant même en cartons recyclés ou biodégradables, et les étiquettes en papier ensemencé de graines sauvages.

La marque lyonnaise ne s’arrête pas aux produits et à l’emballage. Cliente de la banque responsable Hélios, elle s’engage à reverser 1% de son chiffre d’affaires pour l’association planétaire 1% For The Planet. Aux prémices de son histoire, Save espère bien se porter. Une marque durable et appréciée, tel est son projet. Sur ce sujet, seul l’avenir nous le dira.