O Capot. Régis Bétoule a les boules.

6 septembre, 2011 | BUSINESS NEWS | 2 commentaires

O capot 01.jpg Photos © Fabrice Schiff

 

 

Par Jean-Jacques Billon

 

Olivier, lauriers roses et platanes; tintement des glaçons et carillon des boules de pétanque: Sainte Maxime ? Saint-Paul de Vence ? Non, Caluire-et-Cuire! L’ambiance n’en est pas moins méditerranéenne chez Régis Bétoule qui a signé le "tube" de l’été avec "O Capot", inauguré mi- juin et inaccessible depuis sans réservation.

 

O capot 02.jpg Un succès fou qui ne surprendra pas ceux qui ont vécu les grandes heures de L’Horloge, le précédent carton réussi par l’ancien champion de tennis brillamment reconverti dans la restauration à valeur festive ajoutée. Métamorphosée la vieille maison installée depuis 1870 au sommet de la montée des Forts, dominant la Saône et le Rhône comme un cap… haut! C’était alors Chez Neel, mais très vite ce fut Au Capot. L’enseigne maintint longtemps le bon cap au sein de la joyeuse flottille des guinguettes lyonnaises avec jeux de boules, avant de baisser pavillon. Vint Régis, dont Caluire est depuis l’enfance le port d’attache, et avec lui un vrai capitaine à la barre.

 

O capot 03.jpg Nouveau décor donc, c’était urgent! Régis et Sophie Bétoule ont conçu un vaste espace extérieur partagé entre un bar façon paillotte chic et une grande terrasse dominant les jeux de boules historiques où la pétanque prend désormais ses aises mais laisse aux amateurs de "lyonnaise" de quoi jouer eux aussi la tournée. Après la petite balle jaune, Régis Bétoule a désormais les boules; avec le sourire. Ici, on joue comme on aime : à l’apéro ou à l’heure de la  sieste. On pointe ou on tire mais surtout on déguste les "cagettes", servies au bord des jeux, garnies d’anchoïade, de saumon gravelax, de terrines et autres en-cas énergétiques, arrosés de vins en pot… Les moins "sportifs" pourront d’emblée se mettre à table et suivre la partie d’un œil distrait par une carte qui mérite toute leur attention.

 

O capot 04.jpg Des entrées marines comme cette savoureuse parmesane d’aubergines et rougets, émulsion au basilic ou ce carpaccio de St-Jacques, herbes fraîches à l’huile du moulin de Cucuron, ou rustiques comme la salade de roquette, œuf poché et pancetta grillée et surtout cette moelleuse terrine de lentilles au foie gras, verrine des canuts et crème de balsamique… Doublette terre et mer également dans les plats avec le tartare de bœuf au couteau à la harissa et le tartare de saumon, crème citronnée à l’aneth, entre le poisson du marché à la vapeur ou le foie de veau façon Germain. Monsieur Germain, un chef dont ceux qui ont suivi les bordées de Régis, des Lyonnais à L’Horloge, ont déjà pu apprécier les talents.

 

O capot 05.jpg

 

 

51, montée des Forts – 69300 Caluire et Cuire – Tel 04 78 72 97 17 Formules à 11, 15 et 18 € (midi uniquement) + carte (entrées de 8 à 14 €; plats de 14 à 20€; desserts de 4 à 7 €). Du lundi au dimanche de 12h à 14h30 + mercredi, jeudi, vendredi et samedi soir.

 

 

 

2 Commentaires

  1. tomolillo Nathalie

    une équipe souriante et formidable, un cadre fabuleux et une carte très sympa !!!

    Réponse
  2. Anonyme

    Cher, dégueulasse, et vraiment minable. C’était la première et la dernière fois que j’y mets les pieds et je le déconseille a tous le monde. Pour 40€ par personnes un pauvre morceau de poulet qui baigne dans du jus dégueulasse et un cuillère de riz. Et pour dessert un minuscule morceau de gâteau.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 24 juin

Saint Jean-Baptiste


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…