Commerces reconfinés. Jean Castex réagit enfin au problème de la concurrence déloyale

3 novembre, 2020 | BUSINESS NEWS | 0 commentaires

Par Marco Polisson

Durant tout le week-end, on a assisté à une levée de boucliers des commerçants indépendants contre l’injustice des décisions gouvernementales.

La fronde a contraint Jean Castex à monter au front, dimanche soir, sur le plateau de TF. Le Premier Ministre a déclaré que le gouvernement « ne reviendra pas sur les mesures annoncées » mais annonce 20 milliards d’euros d’aide (d’où sort cette somme, mystère !) pour ne pas qu’ils mettent la clé sous la porte.

Mais on reste éberlué de voir qu’aucune leçon du premier confinement n’a été retenue par nos gouvernants.

Il en va ainsi du problème de concurrence déloyale entre la grande distribution et les commerces de proximité que Jean Castex semble avoir découvert ce week-end. « Je comprends que cela puisse choquer ! Nous avons donc pris la décision d’interdire la vente de produits non alimentaires dans les grandes surfaces dès mardi 3 novembre 2020. » Mieux vaut tard que jamais…

S’il n’était pas perché, il aurait anticipé cette mesure réclamée dès le premier confinement par les acteurs du commerce indépendant.

Si nous avons, dès samedi, ciblé la FNAC sur notre page Facebook (lire post du 30 octobre), ce n’est pas pour stigmatiser spécifiquement cette enseigne que ses responsables juridiques ont astucieusement réussi à faire passer entre les mailles du filet. Ce n’est pas pour l’empêcher de vendre des livres et des DVD, mais pour que les libraires indépendants puissent le faire aussi.

« On a attendu le 2ème confinement pour ÉCOUTER les commerçants et FERMER les rayons de produits non essentiels dans les grandes surfaces… On ne va pas ATTENDRE le 3ème confinement pour en faire de même avec les géants d’internet ! » fulmine Michel Vieira sur sa page Facebook. Le patron du groupe MDA a été le premier à dénoncer l’absence d’équité entre les différents modes de distribution.

Même révolte chez Julie (Arrivetz) : « J’interviens rarement mais là c’est trop. A Paris, les rues sont bondées, les gares et transports en commun aussi, tout le monde part bosser comme si de rien n’était. La Fnac et Darty vont pouvoir finalement rester ouverts car ils « aident les gens à s’installer en télétravail ». Et pendant ce temps tous les petits et moyens commerces (dont je fais partie), les bars et les restaurants, et bien on va tous crever. Les français sont des cons finis, des égoïstes qui ne pensent qu’à leur petit confort individuel. On se fout de notre gueule, point barre. Pays de merde, je n’en peux plus. Ce n’est pas un confinement mais une vaste fumisterie. Et le 15 décembre ils vont rouvrir les vannes pour qu’on dépense bien notre argent en cadeaux de fin d’année et que tous les français aillent trinquer dans leurs familles pour Noël. »

Dans toute la France, des maires ont pris des arrêtés pour permettre aux commerces non-alimentaires de rouvrir. Sauf à Lyon. Le petit Grégory (Doucet) qui nous a servi une bien molle protestation a perdu une bonne occasion de remonter dans notre estime…

 

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

samedi 25 mai

Sainte Sophie


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…