Par Morgan Couturier et Marco Polisson

Coup dur pour les patrons et les salariés des hôtels et palaces de Megève alors qu’ils étaient fin prêts pour accueillir leurs premiers clients.

Contactée par Megève People, Marie Sibuet est fataliste : « On n’attend plus grand-chose de ce gouvernement ! » déplore-t-elle après avoir écouté l’allocution d’Emmanuel Macron et la conférence de presse de Jean Castex confirmant la fermeture des remontées mécaniques et des restaurants jusqu’à la mi-janvier 2021.

Conséquence directe de ces mesures, la famille Sibuet a décidé de fermer ses principaux établissements : les Fermes de Marie, le Lodge Park et l’hôtel Mont-Blanc jusqu’au 20 janvier 2021. « Sans nos restaurants, piscines et spa, notre offre hôtelière serait dégradée. Le room service, c’est sympa, mais pas durant 7 jours ! » A Courchevel, le propriétaire du Chabichou Jean-Claude Lavorel est sur la même longueur d’onde.

Le groupe Maisons et Hôtels Sibuet qui maintient son offre de chalets à la location n’est pas le seul à opter pour ce choix drastique, avec le risque de voir Megève fortement impactée pendant les vacances de Noël, comme le craint la maire Catherine Jullien-Brèches, interrogée par Megève People. Car au-delà des établissements hôteliers, ce sont tous leurs fournisseurs qui sont également impactés.

Des annulations en cascade depuis l’allocution d’Emmanuel Macron

En effet, contactés par nos soins, le Fer à Cheval, le M de Megève et le Cœur de Megève nous ont tristement confirmé que leur réouverture était repoussée au 20 janvier 2021, et ce, malgré l’instauration d’importantes mesures d’hygiène. Alors que la date du 18 décembre avait été initialement avancée, les annonces du gouvernement ne sont évidemment pas étrangères à ce revirement. D’où l’appel à manifester lancé par l’UCHARM, ce lundi 30 novembre.

À ce titre, le Soleil d’Or pourrait prochainement rejoindre ce panel de fermetures. L’hôtel 5 étoiles, situé rue Charles Feige, réfléchit encore à la possibilité d’ouvrir ses portes le 18 décembre. Seulement, l’établissement doit affronter depuis mardi, une vraie giboulée d’annulations. « On attend de voir si nous avons assez de réservations pour maintenir un minimum d’activités et rester ouvert », nous a-t-on annoncé. En ce sens, une réponse définitive sera présentée ce mercredi 2 décembre.

Enfin, très attendu depuis son annonce de travaux de modernisation et le recrutement de la gastronome Anne-Sophie Pic, le Four Seasons (ci-dessus) s’est résolu à faire patienter ses clients. Joint par notre rédaction, l’hôtel nous a confirmé que celui-ci demeurait fermé jusqu’au 22 janvier 2021, date choisie par la famille Rothschild pour rouvrir bon nombre de ses établissements. Ce sera notamment le cas des restaurants l’Idéal 1850, la Trattoria de la Taverne, la Pizzeria de la Taverne ou encore du Club du Mont d’Arbois, dont les activités reprendront du 22 janvier au 21 mars 2021.

Trois mois que le groupe espère intenses, de façon à couvrir les pertes attendues pour décembre, d’autant que la saison est encore amenée à se raccourcir du côté des Chalets du Mont d’Arbois, seulement ouverts du 29 janvier au 7 mars prochain. Une chose est sûre, avec de tels reports, l’hiver hôtelier de Megève s’annonce bien calme…