Par Christophe Magnette

Inaugurés au 32, rue Berjon, dans le 9ème arrondissement de Lyon, les nouveaux locaux du cabinet Berger Avocats & Associés, spécialiste en droit immobilier, témoignent d’une volonté de construire, au sens propre comme au sens figuré.

Il y a le fond et la forme : étonnant et détonnant dans ses deux dimensions. La forme ? Depuis début février, elle épouse les contours d’un plateau de 280 m² d’un seul tenant. Une ambiance industrielle (jetez un œil au plafond !), un cadre de travail “ouvert” mâtiné d’une moquette fleurie, d’objets contemporains et de couleurs à la fois chaudes et conviviales.

Aux antipodes donc, du traditionnel cabinet d’avocats appréhendé par le commun des mortels. Un choix assumé par son fondateur Raphaël Berger et son épouse (également associée), Stéphanie Berger-Bêche. En symbiose, ils avouent : “Être avocat a toujours été un engagement fort. Nous passons beaucoup de temps au service de nos clients. Qu’il s’agisse du cadre de travail de nos collaborateurs, auquel nous attachons beaucoup d’importance, ou de la volonté que chacun de nos clients se sentent “comme chez lui”, nous avons, avant tout, voulu créer un espace dont l’humain est l’épicentre”.

Leurs clients, qui sont-ils ? Essentiellement promoteurs, constructeurs, marchands de biens, commercialisateurs et particuliers. Car la valeur ajoutée du cabinet Berger Avocats & Associés est aussi solide que la pierre : l’immobilier ! Ce qui découle de l’urbanisme (la genèse), des marchés publics et privés (la construction de l’ouvrage) et de la gestion immobilière (la phase dite de maturité), le cabinet lyonnais rayonne sur les différentes phases inhérentes à l’acte de construire, sans oublier les problématiques plus à même d’impacter les particuliers (servitudes, conflits de voisinage etc.).

Dépasser la matière pour s’inscrire comme porteurs de projets !

Reste qu’en l’état, le discours de fond prôné et porté par Raphaël Berger résonne d’un son bien différent de ses confrères : “L’immobilier ? C’est le fait d’inscrire dans le temps : des fondations, une dimension pérenne, des potentiels et des mouvements. Voilà notre approche de l’acte de construire en tant que tel. Mais pas seulement : nous nous attelons à dépasser la matière juridique pour nous positionner en qualité de porteurs de projets, appelés à intervenir le plus en amont possible, comme « partenaires » de nos clients.

Nous développons notre expertise et notre valeur ajoutée à partir de thématiques qui réclament expertise et discernement. Des dossiers très techniques, à la croisée de plusieurs droits (assurances, fiscaux, commerciaux, tourisme, de copropriété etc.) tels que, par exemple, la surélévation d’immeubles, les résidences-services, les copropriétés en difficulté et bien sûr, les montages de projets immobiliers complexes.”

Et pour y parvenir, Raphaël et Stéphanie (dont la bienveillance, saluée par tous, permet de développer un pôle médiation d’excellence au sein du cabinet, en harmonie avec la conviction forte que le droit doit sortir des juridictions), s’appuient sur deux nouveaux associés (Julie Beugnot et Arnaud Paturat), épaulés par les avocats Thomas Dunand, Baptiste Bouillon et Basile de Timary. L’avenir du cabinet Berger Avocats & Associés ? “Construire”, sourit Raphaël.  Une posture pérenne, sûrement.