Coronavirus Lyon. Michel Vieira place MDA en procédure de sauvegarde

14 avril, 2020 | BUSINESS NEWS | 3 commentaires

Par Marco Polisson

Alimentée, dénaturée et amplifiée par la période de confinement, la nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre au sein du microcosme économique lyonnais. Pour Lyon People, le patron de MDA revient sur son actualité brûlante.

Nombreux sont nos confrères de le presse écrite et audiovisuelle qui vivent depuis le début de la crise sanitaire avec un compteur branché en intraveineuse qu’ils alimentent en permanence pour faire grimper leur audience : celui des humains morts du COvid 19 auquel ils ont ajouté une option : les entreprises en difficulté. Avec MDA, ils pensaient pouvoir ouvrir ce compteur-là… Mais il va leur falloir attendre une autre proie.

Chez Lyon People, on a préféré laisser passer l’orage, puis attendu l’accalmie survenue la veille du week-end pascal. Au téléphone, Michel Vieira – pourtant très inquiet au sujet de l’état de santé de son papa – est comme à son habitude : volubile et hyper actif. Aucun signe d’abattement ou de tension extrême n’est perceptible dans la voix du patron de MDA Company. Mais l’envie de convaincre sur la légitimité de sa décision : « la sauvegarde pour mettre ma boite en sécurité et mes salariés à l’abri ».

Le 2 avril 2020, en plein confinement, alors que toutes ses boutiques ont été contraintes de baisser le rideau, Michel Vieira a demandé au tribunal de commerce de Lyon de placer MDA sous sa protection. Cette procédure collective « réservée aux entreprises saines ayant de la trésorerie » a pour effet de suspendre le paiement des dettes bancaires et sociales. « C’était ça ou le recours à l’emprunt, par le biais des prêts garantis par l’Etat avec la BPI ». Une option délibérément rejetée par Michel Vieira :

« Je ne m’endette pas pour boucher un trou, mais pour une acquisition ou un investissement ».

Comme à son habitude, « Mich » qui entend diriger son entreprise comme bon lui semble, a décidé de faire fi des rumeurs et des commentaires du microcosme. « Ma décision choque tout le monde mais c’est un acte de gestion, alors que le chiffre d’affaires du groupe va être en berne pendant 1 an ! Je ne rajoute pas une couche d’endettement pour rattraper ce manque à gagner ! »

D’autant que son groupe subit de plein fouet la concurrence déloyale de la grande distribution : « Les surfaces alimentaires continuent de vendre de l’électroménager, des fleurs, des vêtements… alors que ce ne sont pas des produits de première nécessité ! C’est un vrai scandale vis-à-vis des commerçants indépendants contraints de fermer leurs magasins ! Ce chiffre d’affaires ne sera pas rattrapé » déplore-t-il.

Cap sur le numérique !

Avec le rachat de GPdis en 2017, le groupe lyonnais – sponsor de l’OL – a triplé son chiffre d’affaires (600 millions d’euros) en intégrant les réseaux Pulsat et Phox, et une myriade d’enseignes réparties entre 1200 magasins, ce qui en fait le plus gros distributeur français d’électroménager par le nombre de ses implantations. Chaque automne, son salon InnovTech rassemble ses franchisés autour des plus belles marques dans les salons et loges du Groupama Stadium entièrement privatisé pour l’occasion.

Pulsant un concept à la seconde, Michel Vieira ne laisse aucun répit à ses plus proches collaborateurs et à ses partenaires dont Lyon People fait partie. Parfois, il nous arrive d’être emporté dans son tourbillon créatif, et à l’issue d’un déjeuner bien arrosé dans son complexe festif de Lozanne d’en ressortir essoré. Rien de tel qu’un petit détour par son célèbre bar de glace pour faire baisser la température et repartir avec des idées fraîches… Et des idées, MDA n’en manque pas !

Partisan du verre à moitié plein, Michel Viera et son état-major ont décidé de mettre à profit la période de somnolence actuelle pour accélérer la digitalisation de l’entreprise en boostant son site marchand mda-electromenager.com. Il sera possible de commander tous les produits (télé, électroménager, literie, photo, trottinettes électriques…) en ligne et d’aller ensuite soit récupérer sa commande auprès d’un magasin du groupe qui fonctionnera en mode drive (leroy merlin fonctionne déjà ainsi), soit d’être livré at home.

« Prendre la bonne direction, choisir le bon cap » telle est l’ambition de ce patron autodidacte qui pilote son entreprise, comme son hélico : plein gaz !

 

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

3 Commentaires

  1. Guy bernard

    mda.com … le rédacteur de cet article aurait pu vérifier cette information – pourtant en caractères gras dans ce papier ! C’est le site de Mine Development Associates !

    Réponse
  2. marco

    Lien du site modifié. Merci pour votre vigilance, cher Guy

    Réponse
  3. willy vallin

    Bravo à Michel Vieira qui se bat comme un lion pour son entreprise et ses salariés !
    Un vrai Lyon français à promouvoir !
    Willy

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Coronavirus Lyon. Michel Vieira place MDA en procédure de sauvegarde - […] photo, trottinettes électriques…) en ligne et d'aller ensuite soit récupérer … Lire l’article […]
  2. Michel Vieira défie les géants du e-commerce – – Webbie Creations - […] commerciale. La mise à l’abri du leader français de la vente d’électroménager via la procédure de sauvegarde accordé début…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mercredi 22 mai

Saint Emile


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…