Avec Joagroupe, faites vos jeux !

20 janvier, 2010 | BUSINESS NEWS | 0 commentaires

joa1 Par Edeline Sistek

 

Sentir les tendances des loisirs, toucher le cœur des joueurs, donner du goût aux expériences, écouter les exigences de chacun et apporter un nouveau regard : telles sont les valeurs de Joagroupe. 3ème opérateur français de casinos derrière Barrière et Partouche, cette société a en main de solides atouts pour anticiper les défis de demain.

 

joa2 Freinés par la fameuse loi anti-tabac, ce serait mentir que de dire « les casinos ne connaissent pas la crise ». Bien au contraire, ils sont sans doute parmi les plus touchés : 12% de recul en 2008. Seul groupe de casinotiers installé en province, de surcroit à Lyon, Joagroupe a parcouru bien du chemin depuis la création de leur premier casino il y a 60 ans sous le nom de société Moliflor, contraction des patronymes des deux fondateurs, Adrien Moliner et Claude Florensa. En région Rhône-Alpes, on compte notamment les casinos de Montrond-les-bains, d'Uriage (un des premiers en France à proposer le poker – photo ci-dessus) et de Santenay. Mais « ancienneté » ne rime pas avec « se reposer sur ses lauriers », en tous cas, pas pour Joa… Ainsi, en 2009, Laurent Lassiaz alors président du directoire, a joué la carte du développement : nouvelle image, nouvelle identité visuelle alliant sensorialité et statut. Résultat, la création d'un logotype en forme d'arbre à symboles s'appuyant sur les racines du métier du jeu, illustrant les signes de la chance et se déployant vers d'autres univers de loisirs. Le casino tel qu'on le connait prend un sacré coup de jeune.

 

joa3 Aujourd'hui, jeunes adultes, parents et grands parents s'y retrouvent ensemble pour un moment de partage et de convivialité. Des offres pour tous les âges, aussi bien pour les adeptes du jeton que pour les non-joueurs : avec plus de 2 000 machines à sous, les « JOAddicts » pourront se laisser tenter par le « Magic Casinos Jackpot », jackpot progressif multisites reliant plusieurs machines à sous entre elles avec une seule et même cagnotte. Pour les early-adopters, la nouveauté hi-tech : des tables de poker électroniques équipées d'écrans tactiles qui remplacent cartes et jetons, la promesse de parties dynamiques et interactives. Enfin, pour les compétiteurs nés, le tournoi « Joaroyale Tour », saison 2 : via des satellites de qualification multi-tables, faites vos jeux dans l'un des 20 Joa casinos. Mais la gastronomie, les animations et événements originaux y ont également leurs places : on notera dans nos agendas une soirée « pyjama », plus que décalée. Jouer aux tables en nuisette ? En voilà une idée… Et parce que gagner ça creuse, les restaurants et bars des établissements jouent un rôle essentiel dans ce moment de loisir, et s'imposent comme des lieux de rencontres et de partage. De la grande table au restaurant à thème en passant par la restauration rapide et les bars à cocktail, chaque palais y trouve son compte : gastronomique, Tex Mex, Dax – nouveau concept « vapeur, cocotte ou plancha » -, italien ou  bodega. Partager, échanger : même Platon disait « On peut en savoir plus sur quelqu'un en une heure de jeu qu'en une année de conversation »… A méditer.

 

 

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

vendredi 12 avril

Saint Jules 1er


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…