Par Morgan Couturier

Dans le langage familier des gastronomes, on appelle ça une « reprise dare-dare ». En d’autres termes, une rentrée particulièrement chargée.

Sous l’œil des caméras de BFM Lyon en début de matinée, Fabrice Bonnot n’eut en effet que peu de temps pour récupérer de ses émotions, le chef lyonnais étant appelé à afficher autant d’application, quelques instants plus tard, à l’heure de reprendre place en cuisine. Et pour cause, les clients avaient largement répondu à l’appel mardi 2 juin, jour de reprise.

« Il va falloir que ça s’inscrive dans la durée », soutient le chef lyonnais, lequel fait le pari d’une forte fréquentation touristique.

L’instigateur de « Soupe en Scène » a été contraint de restreindre la capacité de son établissement de 75 à 35 couverts. « On a vraiment espacé. Les tables de 2 étaient des tables de 4, les tables de 4 étaient des tables de 8. La clim est coupée. Je vais également investir dans des cloches pour protéger les plats jusqu’au bout. »

« Il faut être là pour assurer une sécurité », assume le chef de Cuisines et Dépendances.

Une attention particulière portée aux détails. En témoigne l’installation de séparations entre les tables, la mise en place d’une carte des menus à usage unique ou sur QR Code et surtout, d’un contrôle à l’entrée, tout déplacement dans l’enceinte du restaurant devant se faire obligatoirement muni d’un masque.

Le plaisir de déguster est à ce prix. Au vu de la mine réjouie des clients, cela semble en valoir le coup.

68, rue de la Charité – Lyon 2e – Tél. 04 78 37 45 02
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 13h30 et de 19h à 21h30.
> Plus d’informations sur www.fabricebonnot.fr