Lyon. Quel est ce groupe parisien qui a signé le rachat de Pierre Orsi ?

11 janvier, 2024 | Actualités Gastronomiques | 4 commentaires

Texte : Marco Polisson – Après plusieurs mois d’un suspense haletant, le chef Pierre Orsi annonce avoir enfin choisi le repreneur de son restaurant gastronomique. Le compromis est signé.

Pierre Orsi s’amuse. A 85 ans, les yeux pétillants de malice, il est ravi d’être le centre de toutes les attentions médiatiques, avant de rendre son tablier étoilé. Depuis l’annonce de la fermeture, il ne cesse d’être sollicité par la presse lyonnaise et gastronomique avide de savoir à qui il va confier les clés de son vaisseau amiral de la place Kleber.

La salle de restaurant en mode collector

Et de distiller une info par ci, par là, n’hésitant pas à la démentir le cas échéant pour continuer de faire monter la mayonnaise… Nos consœurs et confrères Jean-Pierre Vacher, Gisèle Lombard, Véronique Lopes, Guillaume Lamy… sont sur les charbons ardents. Et Pierre Orsi d’en rire comme un enfant… « Je les ai juste mis sur la voie, c’est tout ! » me glisse-t-il, attablé au Cazenove en sirotant une VEP jaune.

Une voie très souvent sans issue dans laquelle les journalistes ont foncé tête baissée, comme celle de Mc Donald’s ou de Paris Society (Lyon Décideurs), du groupe Bertrand ou du groupe Lavorel Hôtels (Lyon Capitale), ou du groupe Moma (Tribune de Lyon). Mais aussi une voie en mode QCM pour Le Progrès… qui dément l’arrivée de Christophe Roure annoncé par Lyon Cap… méchamment lamyné.

Au centre de la piste, carnet de bal en mains, Pierre Orsi orchestre cette valse des noms…

Alors, vous nous connaissez, même si cette valse à trois temps nous a beaucoup amusé, il n’était pas question que Lyon People reste planté là, en coursive, à tenir la chandelle ! Nous avons donc patiemment remonté le fil d’Ariane qui nous a conduit en effet jusqu’au siège du groupe Epicure Investissement avec lequel Pierre Orsi a signé le compromis de vente chez Bremens. « Ils achètent le fonds de commerce et les murs du restaurant qui conserve le nom Orsi » détaille le chef lyonnais.

Quid du fond d’investissement Epicure ? Ce fleuron de la gastronomie française qui pèse plus de 300 millions de chiffre d’affaires a été fondé en 2018 par Julien Bernard, et son épouse Garance Schelcher, directrice générale. « Il a pour vocation la création, l’implantation et l’exploitation d’établissements haut-de-gamme d’hôtellerie, de restauration, de traiteur et d’épicerie dans des zones touristiques en France. » peut-on lire sur son site web.

Les implantations du groupe Epicure en France métropolitaine

C’est là qu’apparaissent ses implantions françaises dans une dizaine de villes touristiques « avec 2 à 4 établissements dans chaque territoire autour de 2 activités principales :
– L’hôtellerie et la restauration haut de-gamme (Boutique-hôtels, restaurants étoilés)
– La démocratisation de la gastronomie (Halles gourmandes, épicerie et produits frais de chefs, comptoir du marché…)

Et de citer l’exemple de Sète où Epicure possède quatre établissements, financés à hauteur de 15 millions d’euros et construits autour du chef Denis Martin : 1 étoile Michelin (The Marcel, restaurant gastronomique ; The Marcel aux Halles de Sète ; Le Comptoir The Marcel et Les Suites The Marcel) ; ou à Dijon avec trois établissements – dont la cité de la gastronomie – sous la direction culinaire d’Eric Pras, chef triplement étoilé de la Maison Lameloise ; ou encore à Toulouse, avec Bernard Bach (2 étoiles Michelin dans son dernier restaurant). A Lyon, il gère déjà le Comptoir des Halles aux Halles Paul Bocuse.

Selon nos informations, les acquéreurs comptent bien conserver Orsi en mode gastronomique

Et c’est là l’essentiel, pour les Lyonnais comme pour Pierre Orsi qui doit néanmoins se résoudre à plier bagage. Le chef a anticipé en faisant l’acquisition d’un appartement situé… à 50 mètres du restaurant et de la pharmacie ! Quant à son épouse Geneviève, elle n’a toujours pas accepté la vente du restaurant auquel elle a consacré toute sa vie.

Pierre Orsi dans son ascenseur. Sa maison est un véritable labyrinthe

Avant la signature définitive attendue au printemps, il leur faut également vider leur étage privé, les collections et le grenier des archives. Après la cession de sa cave, une nouvelle vente aux enchères est en préparation avec Maitre Cécile Conan (Hôtel des ventes d’Ainay). Pierre Orsi a fait don de ses archives personnelles aux Toques Blanches Lyonnaises et près de 800 livres de cuisine à l’Institut Paul Bocuse (Ecully).

Ceux qui, le pensant déprimé, préparent sa nécro pro, sont hors sujet. Le visage serein et le verbe taquin, Pierre Orsi peut continuer à virevolter dans son fief ultime du Cazenove, sans risquer le mortel ennui de la retraite. Levé chaque jour que Dieu fait à 5h du matin, il s’active à faire la mise en place avant l’arrivée de ses équipes. « Ce matin, j’ai cuisiné 18 souris d’agneau » sourit-il en songeant à l’organisation d’une fête chic, le jour de la transmission.

Histoire de partir par la grande porte ? Oui, chef !

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

4 Commentaires

  1. Pol

    ce cher Marco toujours en retard d’un métro n’a toujours pas été informé que l’Institut Paul Bocuse avait changé de nom .
    et il voudrait nous faire croire que ses infos sont de première main parce qu’il déjeune au Casenove tous les jours et y prend son quatre heures champagne avec ses baronnes .
    bonne journée.

    Réponse
    • Marco Polisson

      Vous oubliez le petit-déjeuner, cher Pol !
      Je vous souhaite une belle année, bien épicée, comme vous les aimez.
      Bien à vous,
      Marco

      Réponse
  2. Pol

    Epicure a déjà pris les droits à l’image de Orsi .
    attention aux autres médias de ne pas reproduire les photos .

    Réponse
  3. cariou jean michel

    Je sus ravi que le groupe Épicure ait racheté le prestigieux restaurant de Pierre Orsi.
    J’ai eu à un moment ( humour ) peur que le groupe écologiste du maire s’en empare…..
    Quand on sait que la meilleure cuisine française est Lyonnaise, ce fleuron de la gastronomie
    devait rester dans sa ville….
    Adjoint au maire, entre autre gastronomie et tourisme, j’ai eu la chance de pouvoir en tester plus d’un de ces palais de la bouche……..

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Lyon. We now know the buyer of the restaurant Pierre Orsi - World Wealth News - […] This Thursday, December 11, we finally know, officially, the buyer. Pierre Orsi confirmed to Progress having signed the sales…
  2. My Homepage - ... [Trackback] [...] Find More Informations here: lyonpeople.com/actualites-lyon/actualites-gastronomiques/lyon-quel-est-ce-groupe-parisien-qui-a-signe-le-rachat-de-pierre-orsi-2024-01-11.html [...]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 24 juin

Saint Jean-Baptiste


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…