Par Morgan Couturier

Fidèle à ses valeurs d’entraide et de solidarité, Fabrice Bonnot et ses équipes renouvèlent pour la huitième année leur expérience de Soupe en Scène, du mercredi 29 janvier au samedi 1er février 2020, toujours accompagnés de chanteurs, et ce, au profit du Foyer Notre-Dame des Sans-Abri.

Le temps peut paraitre long lorsque l’on vit dans la rue, sauf quand celle-ci s’anime. Il l’est ainsi nettement moins lorsqu’on évoque Soupe en Scène, dont on fêtera déjà le huitième anniversaire, du 29 janvier au 1er février prochain. Et pourtant, comme le quotidien des sans-abri, son organisation n’est jamais un long fleuve tranquille, ni une recette aussi simple que la soupe qu’on y déguste.

« Ce n’est jamais acquis pour moi, il y a toujours une remise en question », évoque d’ailleurs Fabrice Bonnot, toujours fier d’annoncer ce bel événement, en dépit d’une pénible quête de sponsors. Six mois d’efforts, bien loin de la galère des SDF, mais suffisant âpre pour apprécier cette belle fête solidaire, où la soupe et la musique réchauffent les cœurs quatre jours durant. « Il y a toujours une ambiance extraordinaire », disait ainsi Denis Broliquier en 2017.

Deux ans plus tard, le discours n’a pas changé. Pour récolter le plus de fonds possibles, et venir en aide au Foyer Notre-Dame des Sans-Abri – qui fête là ses 70 ans – Fabrice Bonnot s’est à nouveau attaché les services d’une vingtaine de chanteurs de talents, des anciennes gloires des années 80 (Patsy, Thierry Pastor, Kareen Antonn) aux futures vedettes de The Voice Kids en passant par Eve Angeli, Caroline Loeb, Lyana ou Kamaleon.

Une vente de légumes frais organisée le jeudi de 17h à 21h

« C’est quelque chose qui s’installe, et qui fait partie du paysage lyonnais, se réjouit l’instigateur du projet. Cette place, c’est un vrai symbole, je le fais pour les gens qui sont dans la rue alors le symbole, il est là. Le moment est très sympa et il y a une vraie complicité ». Une certitude que le chef lyonnais espère voir progresser cette année, lui qui entend atteindre la barre des 4000L de soupes vendues, après avoir vu le compteur se stopper à 3700L l’an passé (le bol est vendu 3€, contre 12€ le litre, ndlr).

Pour ce faire, Fabrice Bonnot, toujours accompagné de Mercotte, a pris soin d’imaginer six nouvelles soupes, dont deux sucrées, une au chocolat et une autre au chocolat blanc, ananas, passion et gingembre. Des parfums originaux, qui devraient attiser l’appétit des passants, lesquels auront également l’opportunité cette année, d’acquérir leurs propres légumes, le jeudi 30 janvier, de 17h à 21h.

Une chose est sûre, l’action n’en sera que plus bénéfique pour les sans-abri, les fonds récoltés précédemment ayant permis d’équiper certains centres d’hébergement de cuisines. Recettes, musiques et solidarité, voilà un refrain entendu depuis huit ans. Mais à l’heure du grand huit, espérons que ce grand manège tourne à plein régime.

Soupe en Scène
Du mercredi 29 janvier au samedi 1er février 2020, sur la place de la République.
Tarifs : 3€ le bol de soupe, 12€ le litre.
Soirée de gala, le mercredi, à partir de 19h30 au restaurant Vatel, au 8 rue Duhamel – Lyon 2e.
Plus d’informations et programmation complète sur la page Facebook de Soupe en Scène ou sur le site www.envie-dun-sourire.com
Pour rappel, Fabrice Bonnot renouvèle également son évènement « On buche pour eux », au profit des enfants malades du centre Léon Bérard, le mercredi 18 décembre 2019, toujours sur la place de la République.