L’ambiance de la piscine du Rhône ? Bien loin de l’image de carte postale reproduite ci-dessus. Photo DR

Lettre ouverte de Sophie Moreau au maire du 7ème

Elle est connue pour son franc-parler et sa volonté de fer. Dans un courrier au maire du 7ème, la présidente-fondatrice de « Courir pour Elles » demande l’exclusion définitive des petits délinquants qui font régner la terreur dans les bassins lyonnais.

Sophie MoreauSophie Moreau a pour le moment dégainé sa plus belle plume… avant de passer à l’artillerie lourde ? – Photo Fabrice Schiff

« Monsieur le maire du 7ème,

Je souhaitais vous écrire concernant un sujet qui me concerne tout particulièrement, mais aussi une très grande majorité des femmes de mon association. Etant à Lyon tout l’été (sauf du 1er au 10 aout), je profite SANS MODERATION, de notre belle piscine olympique.

Je vous précise, tout de suite, que je viens NAGER  et je ne suis pas encore allée voir la partie ludique avec toboggans et jacuzzis !

J’ajoute qu’en ce moment je suis blessée au genou, et que seule la piscine m’est autorisée ! La natation est d’ailleurs l’unique sport recommandé pour tous, sans aucune restriction… C’est donc pour me défouler sportivement et aussi pour soulager mes muscles que je pratique la natation au minimum une heure par jour.

Je ne vais pas vous rappeler des faits, que vous connaissez bien, car en tant que maire du 7eme, vous êtes parfaitement au courant, des dernières émeutes qui ont forcé le personnel de la piscine à fermer brutalement l’accès au grand public*.

A lire les articles du Progrès, la situation serait sous contrôle ! Cela voudrait dire, que nous, les nageurs, nous les contribuables, nous allons pouvoir utiliser notre piscine et abuser des lignes d’eau, pour NAGER** jusqu’à la fermeture tout début septembre. Une fermeture, qui est chaque année vécue cruellement par tous les utilisateurs aimant nager dans un bassin de 50 mètres, au cœur de la cité (mais les horaires pas du tout optimum et les dates d’ouverture/fermeture trop courtes, c’est encore un autre débat !).

Eh bien, monsieur le maire, c’est une utilisatrice quotidienne qui vous prévient : NON, ça ne va pas se passer comme ça !

A partir du 8 aout, les émeutes vont reprendre, car cette date sonne la fin du ramadan !

Les journalistes du Progrès feront une magnifique première page (magnifique coup marketing pour vendre du papier)!

En effet, notre piscine du Rhône est accessible en ce moment, non pas grâce aux mesures prises par la ville de Lyon (quelques vigiles et maitres-nageurs en plus), mais parce que les 10 petits délinquants qui viennent insulter les vigiles et taper sur les maitres-nageurs sont en train de faire le ramadan.

Je ne vous parle pas de la population musulmane, qui respecte une tradition, et qui est, elle aussi, victime de ces perturbateurs ! Je vous parle de délinquants, qui vont reprendre un rythme sauvagement incontrôlable par la police municipale, par les vigiles, par les maitres-nageurs. Ils vont revenir, pour perturber la file d’attente, insulter les vigiles, et à nouveau, la direction, pour protéger ses salariés, FERMERA DEFINITIVEMENT NOTRE PISCINE…

Nous en parlons très souvent entre nageurs, avec justement les policiers municipaux qui font plusieurs rondes quotidiennes, avec les vigiles… tous craignent des nouvelles émeutes !

Je vous préviens, monsieur le maire du 7eme arrondissement, car je garde espoir, que, vous, notre adjoint aux sports Monsieur Braillard, monsieur le maire de Lyon Gérard Collomb, intervenez, pour éloigner 10 coupables en les punissant, en leur interdisant strictement et définitivement l’accès aux piscines, et qu’on en finisse une fois pour toutes !

Je vous parle, là, d’un problème sociétal : arrêtons de fermer les yeux, et prenons les mesures nécessaires ! La piscine du Rhône, c’est comme à Trappes : ne nous laissons pas intimider par 10 provocateurs pour pénaliser l’ensemble de la population lyonnaise, et allons dans le sens des paroles de notre ministre de l’Intérieur, Monsieur Valls…

Je vous remercie de toute l’attention portée à ce courriel.

Merci par avance, aux noms de tous les utilisateurs loisirs et sportifs, de nous laisser l’accès à cette magnifique piscine olympique de Lyon !

N’oubliez pas d’être heureux parce que c’est bon pour la santé ! »

Sophie Moreau
Présidente de Courir pour Elles, le 27 juillet 2013

 

*Le grand public, ce sont des familles entières qui ne partent en vacances, des gens qui travaillent et pour qui la piscine est un lieu sportif pour se sentir mieux avant ou après les heures de travail…

**NAGER dans une piscine, n’est-ce pas sa première fonction !!!