Par Morgan Couturier

Après une première édition réussie, le tournoi a confirmé la tenue d’un deuxième opus. Comme l’an passé, il accueillera donc la crème du tennis féminin du 27 février au 7 mars 2021.

Le doute étant un ennemi redoutable dans l’univers du sport, l’éliminer fait souvent office de libération ou de soulagement après plusieurs semaines passées à lutter contre le coronavirus, cet adversaire finalement surpassé à la conclusion d’un suspense insoutenable.

Fort heureusement, Pascal Biojout, le directeur du tournoi, aura donc fini par crier victoire, à l’instar de Sofia Kenin, lauréate l’an passé d’une première édition, dont les prouesses organisationnelles avaient été unanimement saluées par les joueuses. Et pour cause, la menace d’une annulation effacée comme une balle de break, l’édition 2021 aura bien lieu dans cette même arène historique du Palais des Sports de Gerland.

L’accueil du public suspendu aux conditions sanitaires du moment

Une belle récompense pour cette épreuve, proclamée « plus grand tournoi féminin français indoor », laquelle, aura le bonheur d’apprécier pour la deuxième année consécutive, les talents et l’expertise de son ambassadrice de choix, la talentueuse Caroline Garcia (ci-dessus).

« Nous sommes ravis d’avoir trouvé un accord avec le circuit WTA pour convenir d’une date pour notre événement », se félicitent Pascal Biojout et Gaëtan Muller. Reste à savoir si après cette première victoire, le tournoi saura trouver la force de surmonter une bataille autrement plus complexe : accueillir du public.

L’image d’un Palais des Sports de Gerland truffé de supporters encore en tête, le tournoi reste animé par l’espoir de reproduire pareille performance. Hélas, comme tend à le souligner le directeur du tournoi, les « possibilités d’accueil du public dépendront des restrictions liées aux conditions sanitaires à la date du tournoi ». En attendant le verdict final, ce dernier pourra toujours se rappeler ce dicton typiquement sportif : dans la difficulté, les victoires n’en sont que plus belles.