Texte : Morgan Couturier – Piégés par leurs adversaires lors du match 1 des finales de Betclic Elite, les Villeurbannais se sont repris à l’occasion du match 2. La Green Team a répondu avec la manière, pour écraser Monaco (91-54) et revenir à égalité.

L’issue est encore incertaine, le suspense encore entier, et la pression encore profonde. Mais ainsi est la beauté du basket et de ces finales, bâties sur plusieurs combats. Dans l’arène de l’Astroballe, les gladiateurs de la Green Team l’ont alors rappelé, plus dure est la bataille, plus belle sera la victoire. Le trophée aussi, si d’aventure, la LDLC ASVEL venait à remporter le 21e titre de champion de France de son histoire.

Pour arriver à pareille conclusion, les hommes de TJ Parker ont donc remis les choses en ordre, après un premier acte manqué, où Elie Okobo et sa bande, furent dépassés (74-82). Mais l’orgueil d’un champion se juge parfois à sa capacité à réagir et à se revigorer. Ce fut chose faite, à l’occasion d’un match 2 où l’emprise de LDLC ASVEL fut indéniable. Du début à la fin, et dans les grandes largeurs, à l’image d’un score largement au bénéfice des Villeurbannais (91-54).

Revenus à égalité sur l’ensemble des rencontres, ces derniers ont désormais pour mission de conquérir le Rocher et de renverser les Monégasques. Au bout du chemin : un nouveau titre. De champion évidemment !

Comme Didier Caudard-Breille, l’Astroballe sut donner de la voix pour encourager son équipe.

> Prochain match, ce lundi 20 juin, à 20h30 à Monaco 

Vendredi 17 juin 2022