Par Morgan Couturier

Emmenée par un Elie Okobo de gala, l’ASVEL a parfaitement entamé sa campagne européenne en s’imposant (88-76), en ouverture de sa saison 2021-2022. Une belle partition embellie par le retour du public en tribunes, garnies de quelque 4215 spectateurs.

Il y avait la pluie et le beau temps. Il y a maintenant le silence et puis le bruit. Un bruit loin d’être irritant, et même fort agréable par ses sonorités et ses effets. Car oui, l’Astroballe de Villeurbanne a réappris à vivre, à compenser le vide de ses travées par le retour de plusieurs milliers de supporters, par les chants de ses Green Gones et par de vifs applaudissements.

Très attendu, Victor Wembanyama (au centre, numéro 1) a joué ses premières minutes sous le maillot villeurbannais.

Il faut dire que pour dépeindre un tel tableau, les artistes de LDLC ASVEL ont su mettre tous les ingrédients nécessaires pour célébrer les retrouvailles avec les leurs. Pour entamer de la meilleure des manières une nouvelle saison, une nouvelle campagne d’Euroligue et un peu aussi, la construction d’une nouvelle équipe.

Les débuts du prodige Victor Wembanyama

L’avenir dira alors si les partitions des Villeurbannais continuent de faire grand bruit. Toujours est-il que pour ses débuts, LDLC ASVEL a largement savouré son match d’introduction. Parce qu’elle n’aura jamais douté, si ce n’est quelques minutes, quand les Lituaniens du Zalgirus Kaunas eurent la bonne idée de revenir à égalité (50-50, 25e).

Chris Jones (14pts) s’envole au-dessus de la défense lituanienne, le résumé parfait de la rencontre. Photos © Saby Maviel

Pour le reste, les Villeurbannais auront déroulé, dans le sillage de leur meneur, de son Monsieur 100%, le Français Elie Okobo (23pts, 100% aux tirs), de Youssoupha Fall ou de Chris Jones. Le tout, pour une victoire logique (88-76) esquissant un large sourire sur les visages de Sonny Anderson, de Gaëtan Muller et du boss, Tony Parker, entouré de ses futurs champions, Josh et Liam. Reste qu’en attendant de les voir grandir, son équipe, elle, a déjà tout d’une grande. Par le talent, et par la clameur que ses résultats peuvent procurer !

Ce premier match d’Euroleague de la saison a été l’occasion d’inaugurer la Villa Espaces atypiques qui abrite les VIP de l’Astroballe, et de célébrer l’anniversaire de Gaëtan Muller pour le plus grand bonheur des convives.

Avec 4215 spectateurs, le public a répondu en masse à l’appel du premier match de la saison.

Astroballe de Villeurbanne
Vendredi 1er octobre 2021