Par Pascal Auclair

L’un des plus anciens clubs de l’Ain a su traverser les ans – et les épreuves – pour afficher aujourd’hui une santé resplendissante. Une vitalité entretenue par son ambiance et son sens de l’accueil.

Les patronymes sont parfois trompeurs. Maria Monet n’est pas une femme d’argent mais une passionnée. Sans cette passion qui l’anime depuis 1985, année de création du club, comment l’un des plus anciens golfs de la Ligue Rhône-Alpes, et le troisième plus vieux du département de l’Ain, aurait-il pu survivre ?

« C’est vrai que l’on a connu des périodes difficiles. Après la création de Mionnay, la Bresse, le Gouverneur, le Beaujolais et Salvagny, le Clou a même traversé un sacré trou d’air. A la fin des années 90, les effectifs ont fondu, passant de 600 à 200 membres. C’est l’ambiance qui nous a sauvé ! », explique en préambule la propriétaire-fondatrice du Golf du Clou, fidèle au poste depuis 35 ans.

Il est vrai que le club de Villars-les-Dombes a toujours véhiculé l’image d’une destination accueillante et conviviale. Un site naturel, entre Lyon et Bourg-en-Bresse, où les premiers membres se sont contentés d’un practice et de sept trous jusqu’en 1987, année de l’ouverture des 18 trous.

 Le club s’est bonifié avec le temps.

 Depuis, le parcours a subi de profondes mutations. Avec le temps, comme le bon vin, il s’est surtout bonifié. Les arbres ont poussé, les abords des étangs ont été nettoyés, l’arrosage automatique a été généralisé sur tout le parcours… « Les huit premières années ont été difficiles.

 Certains sont restés sur une mauvaise image du parcours. Or, aujourd’hui, notre terrain est vraiment magnifique, été comme hiver. C’est le fruit d’un gros travail d’entretien engagé il y a plusieurs années. Et heureusement, ce travail a payé ! », se réjouit Maria Monet, consciente que la forte implication de Parcs & Sports, depuis 1991, a contribué à cette cure de rajeunissement.

La fondatrice du Clou évoque avec beaucoup de passion ce parcours « ludique, pas très long mais technique avec beaucoup de par 3. Un terrain esthétique, avec de l’eau et de la végétation, qui exige de la précision plutôt que de la puissance ». De fait, l’élément aquatique est présent sur plus du tiers du parcours, comme sur le 11. Le trou signature avec son adorable green en forme de cœur.

Un ventricule déconseillé aux… cardiaques, l’approche réclamant du sang-froid pour éviter le grand plongeon. Et l’infarctus ! Quant au 18 et son green en presqu’île, redouté par les joueurs peu expérimentés, il réserve un final à haute tension, surtout si le vent souffle de face… « En réalité, il n’y a pas de trou facile », résume Maria Monet.

Une formule green-fee/repas très digeste

Cet intérêt golfique, tout autant que la qualité du terrain, explique pourquoi ils sont de plus en plus nombreux à effectuer le déplacement jusqu’à Villars-les-Dombes. « Le nombre de green-fees ne cesse d’augmenter pour atteindre près de 7 000 sur l’année. On accueille beaucoup de joueurs indépendants ainsi que des groupes et des compétitions privées en semaine. Le terrain est plat, donc peu éprouvant. Nos aînés apprécient aussi… », confie la propriétaire.

Et pour convaincre les derniers réticents, Maria Monet à une botte secrète : la formule green-fee/repas. L’occasion de jouer pour 54 € (64 € le week-end) avec un avoir de 15 euros au restaurant.  Idéal pour concilier plaisir golfique et plaisirs gourmands de retour au club-house. Malgré tout, c’est bien le socle des membres qui constitue la pierre angulaire de la santé économique du Clou.

« On compte environ 350 membres, dont la moitié de semainiers, ainsi que de nombreuses cartes affaires ». Qui sont tous ces membres fidèles au Clou ? « La moyenne d’âge est d’environ 50 ans. La plupart viennent de la région lyonnaise. Outre le parcours, ils aiment l’ambiance, la qualité de la table (Ndlr : voir par ailleurs), la bienveillance de l’équipe d’accueil, les nombreuses animationset les tarifs attractifs (1) ! Ici, pas de droit d’entrée. Et puis, tout le monde se connaît ».

Une référence, une fois encore, à cette atmosphère si particulière qui semble régner dans ce charmant petit coin de la Dombes…

 (1) L’abonnement annuel est fixé à 1 530 € à temps complet et 1 120 € pour un semainier.

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : Départementale 1083 – 01330 Villars-Les-Dombes
Accès depuis Lyon : Départementale 1083 entre Lyon et Bourg-en-Bresse (40 mn depuis la place Bellecour)
Téléphone : +33 04 74 98 19 65.
Mail : golf@golfduclou.fr
Site web : www.golfduclou.fr
Parcours : 18 trous (4821 m) par 67.
Practice: 30 postes.
Tarif green-fee : 59 € WE, 49 € semaine.
Formule green-fee + repas: 64 € le WE, 54 € en semaine (avoir de 15 € au restaurant)