Par Lucas Mollard

L’association Carré Nord Presqu’île a lancé une pétition pour retirer les bacs à fleurs de la rue Edouard Herriot, un dispositif écologique qui s’est vite transformé en calvaire pour ses commerçants et habitants.

On en est loin…de l’émission de France 5 « Silence ça pousse ! ». Quoique Gérard Collomb pourrait bien demander de l’aide à son présentateur Stéphane Marie, pour réaménager la rue Edouard Herriot, théâtre du mécontentement des commerçants, automobilistes et autres livreurs, depuis l’installation des bacs à fleurs sur sa chaussée.

Des commerçants exaspérés

A la tête de deux papéthèques entre Rhône et Saône, dont une au nord de la rue Edouard Herriot, la présidente de l’association Carré Nord Presqu’île Carole Château, est bien au fait de la situation : « On est une unanimité à vouloir retirer ces bacs qui mettent à mal la situation économique de la Presqu’île et ses petits commerces. Cela pénalise le stationnement et les taxis ne passent même plus… La rue est en pleine déshérence ! », confie-t-elle, consternée.

Plus de 1000 signataires

Résultat, le 21 février 2020, la pétition, paraphées par 1020 signataires, a été portée par l’association regroupant près de 250 commerçants au local de campagne de Yann Cucherat et Gérard Collomb : « On aurait souhaité leur donner en main propre, mais ils ont répondu comme d’habitude par le silence », déplore la présidente.

Toujours en ligne, la pétition a pour objectif d’atteindre les 1500 approbations, afin de convaincre encore un peu plus la Mairie de déplacer ces bacs encombrants. « La place Bellecour ou la place des Terreaux sauraient les accueillir, nos élus ont beaucoup d’imagination, ils vont trouver une solution », rétorque-t-elle.

Pas sûr toutefois que Gérard Collomb ait le temps de s’en occuper, ce sera donc à Yann Cucherat d’adopter la main verte, même si le plus dur reste à faire : remporter les municipales !

Pétition en ligne sur : http://chng.it/hjbbBKxDfW