Lyon à l’heure des vœux 2023. Stress, pollution et embouteillages dans la besace de Gregory Doucet

1 janvier, 2023 | POLITIQUE | 8 commentaires

Texte : Marco Polisson – Les années se suivent et se ressemblent pour les Lyonnais dont la ville est occupée depuis bientôt trois ans par les soldats de la secte verte. « On est loin de la ville apaisée » promise lors de leur campagne électorale.

La crise sanitaire s’éloigne et parmi les événements festifs de ce début d’année, voilà les cérémonies de vœux qui reviennent à la queue le leu. Pas grand-chose à attendre de nouveau du côté des élus écologistes toujours focalisés sur leur obsession anti-voitures et la création de pistes cyclables désertes plusieurs mois par an, surtout en ce moment.

Et le délire ne va pas s’arrêter pour l’équipe de l’éphé(maire) qui ont déclenché le compte à rebours de la mi-mandat.

Comme nous vous l’avions indiqué cet automne, leur objectif est de rendre impossible toute remise en cause de leurs aménagements en faveur de la bicyclette pour lesquels ils vont dépenser 280 millions d’euros sortis de la poche des contribuables. Et il leur reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour parvenir à assouvir tous leurs fantasmes, dont la mise à une voie du Tunnel de la Croix-Rousse.

L’avenue des Frères Lumière – pourtant équitablement partagée entre tous les modes de transport – est le nouveau champ de bataille des écolos qui veulent la piétonniser chaque samedi.

Dans leur besace, des projets déjà bien avancés, comme « la piétonisation évènementielle » chaque samedi de l’avenue des Frères Lumière (74 stationnements disparus), la suppression de 100 places de parking, boulevard de Stalingrad, contre le parc de la Tête d’Or pour la réalisation de leur réseau de voies lyonnaises dont on peut déjà admirer les effets néfastes, notamment avenue de Grande Bretagne.

Le pire est à venir avec la paralysie des quais de la Rive droite et du Pont Morand.

L’ayatollah du vélo Fabien Bagnon a révélé à nos confrères du Nouveau Lyon au sujet des quais du Rhône, coté Presqu’île, qu’il comptait supprimer la moitié des voies de circulation : « On est sur un profil de deux voies automobiles dans le sens sud-nord et une voie dans le sens nord-sud ». Nul besoin de vous faire un dessin des embouteillages et de la pollution que cela va engendrer, d’autant que la trémie Bellecour sera supprimée au lieu d’être prolongée devant l’Hôtel-Dieu.

Dans le projet rive droite, figure en bonne place la suppression de la trémie Bellecour, ce qui aura le mérite de remettre la circulation en surface. Respect !

L’absurdité de leurs projets est sans limite. Prenons l’exemple du Pont Morand, reliant le 6ème à la Presqu’île. C’est un exemple de « multimodalité » pour reprendre les expressions des technocrates de l’urbanisme collaborant avec le Grand Lyon. Combinant un double tube métro, et, en surface 3 voies automobiles adossées à une piste cyclable à double sens ainsi que de grands trottoirs, on pouvait légitimement penser qu’il serait épargné. Il n’en sera rien.

Fabien Bagnon, toujours plus extrémiste, estime à son sujet « que le trottoir est trop étroit et qu’il y a un conflit d’usage entre les cyclistes et les piétons ». Vous avez bien lu ! Un « conflit d’usage » alors que chacun dispose de sa propre artère de circulation. Aux grands maux, les grands remèdes, et devinez la nature de la prescription, je vous le donne dans le mille : « le trottoir doit être élargi en lieu et place d’une voie de circulation ».

Non content d’avoir pourri la vie des Lyonnais pendant 6 ans, le petit Doucet a annoncé sa volonté de se représenter en 2026… pour un nouveau mandat, soit jusqu’en 2032. Ce qui devrait achever, comme chez son ami Eric Piolle, de vider la ville de ses forces vives. « Le constat est limpide, Grenoble n’attire plus. Les chiffres de l’Insee (du 29/12/2022) démontrent que le nombre d’habitants est passé de 160 779 en 2014 à 158 240 en 2020. Plus de 2 000 habitants ont quitté la capitale des Alpes. » dévoilent nos confrères d’Actu Grenoble. CQFD

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

8 Commentaires

  1. Anonyme

    « Et le délire ne va pas s’arrêter pour l’équipe de l’éphé(maire) qui ont déclenché le compte à rebours de la mi-mandat. »

    c’est sûrement un coup de la gauche plurielle

    Réponse
  2. SOPHIE

    Il faut vraiment être aveugle pour affirmer que les pistes cyclables sont vides…Et même en hiver. Elles sont au contraire souvent saturées aux heures de pointe. Visiblement vous ne prenez pas souvent le guidon…

    Réponse
    • Zygomar

      vous ne déparez pas la clique sectaire des escrolos…. vous prenez manifestement vos délires pour des réalités…

      Réponse
  3. Anonyme

    je reçois des témoignages de cyclistes qui me disent tomber plus souvent malade à cause des intempéries qu’ils subissent à vélo et de la pollution de l’air avec la bouche et le nez collés à l’arrière des voitures….!

    Réponse
    • Mike

      Et vous avez oublié la saleté grandissante des rues, c’est devenu dégueulasse de partout, le cadre de vie se dégrade, ça pue, c’est tagué, pas étonnant aussi que les rats prolifèrent. La rédac de Lyon People devrait d’ailleurs un jour se pencher sur ce dossier.

      Réponse
      • Dominique MOUNIRT

        le probleme est que le projet des voies lyonnaises se fait dans certains cas au detriment des transports en commun ce qui est paradoxal de la part d’un executif qui se dit ecologiste.

        Réponse
  4. chirouze

    la métropole décroit é vitesse grand V. Mais c’est voulu par Bruno Bernard.
    D’après lui il faut donner les activités économique à Grenoble et saint Etienne.
    on ne construit plus. les investisseurs partent.
    Toulouse va nous dépasser en population et deviendra la 3ème ville de France
    oui mais on a de la verdure et des vélos
    En 2026 il faut mettre dehors ces Khmers verts pour redynamiser la ville et la métropole

    Réponse
  5. Pol

    Encore trop de voitures dans la presqu’ile .il faut en supprimer encore pour une meilleure .Même certains bobos commercants sont pour .

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

vendredi 12 avril

Saint Jules 1er


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…