Par Morgan Couturier

Après avoir défendu par le passé des valeurs fondamentales telles que la laïcité, la liberté ou la fraternité, les Entretiens de Caluire et Cuire – Jean Moulin ont fait honneur à une notion essentielle de nos jours : l’égalité. « Un exercice inédit de démocratie » qui, pour sa 5e édition, a rappelé « qu’action et réflexion sont indissociables ».

La devise de la France est ainsi faite depuis le 27 février 1848 : « Liberté, Egalité, Fraternité ». Depuis, des années ont beau s’être écoulées, l’égalité demeure tout aussi essentielle au bon fonctionnement de notre société. Une valeur fondamentale, qui, malgré son enclavement entre Liberté et Fraternité, n’en reste pas moins « la clé de voûte de l’édifice républicain », comme l’a souligné Jean-Louis Debré, éminent invité de cette 5e édition des Entretiens de Caluire au Radiant.

De gauche à droite, Gaétan Lepoutre, entrepreneur de l’économie sociale et solidaire, Ingrid Levasseur, élue locale, figure à l’origine des gilets jaunes, Alexis Peilloux, directeur général adjoint du Département de l’Ardèche et Karim Mahmoud-Vintam, co-fondateur Les Cités d’Or

Terme particulièrement vaste, à plus forte raison en ces temps de crise, où les inégalités ne sont que renforcées, l’égalité n’a donc pas manqué d’attirer l’attention des participants et autres invités, à l’instar du sociologue François Dubet ou Céline Spector, professeure de philosophie à la Sorbonne.

Et pour cause, la République étant « l’égalité des chances », cette 5e édition est venue rappeler que ce principe élémentaire inscrit à l’article 2 de la constitution « est facteur de cohésion sociale et donc de paix sociale », rajouta Jean-Louis Debré, dont l’engagement sur cette thématique a ravivé quelques souvenirs de son long passage à l’Assemblée nationale.

Un dynamisme et des prises de paroles enrichissantes, qui tendent à prouver en ces temps difficiles, que « ceux qui parlent et agissent sont parfois les mêmes », a évoqué pour sa part, le maire de Caluire, Philippe Cochet. À juste titre, l’histoire est là pour le prouver, l’égalité est amenée à progresser. Une chose est sûre, au Radiant-Bellevue, quelle qu’en soit la forme, « nous sommes partisans de l’égalité ».