Par Marco Polisson

Interrogé à l’issue du conseil métropolitain par les journalistes Daniel Dubois et Gérald Bouchon, l’ancien maire de Lyon a tiré à boulets rouges sur le Plan Pluriannuel d’Investissement voté par les écolo-communistes. Mais la forme n’y était pas.

« C’est une PPI si on veut employer ce mot ! C’est en fait une sorte de cadrage politique et idéologique, mais aucun projet très précis. La grande différence avec ce que nous avions fait en 2015, c’est que nous avions établi un projet pour l’ensemble de l’agglomération et pour chaque commune ».

Et de préciser au sujet de l’attractivité internationale de la Métropole : « Quand vous mettez 220 millions d’euros pour les pistes cyclables et 70 millions pour le numérique, au moment où il y a une transformation formidable, vous vous trompez totalement d’objet ! » s’est-il enflammé.

Gégé en pull-over à la Métropole… Et en charentaises chez lui en visio ?

Si nous nous réjouissons de voir Gérard Collomb toujours aussi combatif, sa crédibilité serait encore plus forte s’il ne participait pas au laisser-aller vestimentaire incarné par les Verts dont les sandalettes et les babouches sont la risée des internautes. A l’exception notable du vice-président et directeur de Sciences-Po Renaud Payre, dont l’élégance tranche avec la beaufitude généralisée de la nouvelle assemblée métropolitaine.

Mais revenons-en à Gégé. Son costume et ses cravates n’étaient-ils réservés qu’à sa fonction de maire ou de président du Grand Lyon ? A-t-il changé de logiciel vestimentaire parce qu’il est dans l’opposition ? Prépare-t-il la ZAD de Sainte-Foy ou du Point du Jour ? Veut-il faire « djeunes » comme ceux qui lui ont piqué son fauteuil ? Autant de questions que se posent ses proches sans oser aborder frontalement le sujet avec lui. Nous nous dévouons donc pour eux aujourd’hui…

Vidéo de l’interview à retrouver sur la chaine @surftvlyon