Par Morgan Couturier

Avec 40,02% des suffrages à l’issue du premier tour, Sébastien Michel a viré largement en tête. De fait, si le suspense n’est pas total, il a le mérite d’être présent, les quatre candidats à la mairie d’Ecully ayant composté leur billet pour le second tour.

Même décidé à passer la main, Yves-Marie Uhlrich – candidat à la métropole sur la liste du rassemblement Buffet-Collomb – s’est offert bien malgré lui, trois mois de prolongation. Le destin en a décidé ainsi, mais après l’avoir élu par trois fois à la tête de leur mairie, les Ecullois ne semblent pas pressés de le voir passer la main.

Un homme s’est néanmoins nettement détaché au premier tour, en la personne de Sébastien Michel. En effet, le candidat de la liste Ecully en cœur, soutenu par le maire sortant et premier adjoint de celui-ci s’est largement installé en tête des suffrages, avec 1713 voix récoltées, soit 40,02% des intentions de vote.

Seulement 4 389 votants sur les 12 383 inscrits

Insuffisant toutefois pour se débarrasser de ses adversaires, son plus proche poursuivant, Damien Jacquemont, également issu de la majorité, recueillant lui, 27,80% des votes. Déjà présente au second tour en 2014, la candidate LREM, Florence Asti-Lapperrière doit se contenter de la troisième marche du podium, avec 19,62% des intentions de votes, quand son homologue de l’union de la gauche, Maximin Catineau, s’en sort lui, avec 12,55%.

Des résultats qui sont évidemment à atténuer, ces derniers étant altérés par la crise du coronavirus et une forte abstention, estimée à 64,56%. Place donc à une quadrangulaire et un verdict livré dimanche prochain, en début de soirée. La mobilisation des électeurs est la priorité principale des candidats en lice. Au micro de Gérard Angel sur Lyon Mag TV, Sébastien Michel qui a de très fortes chances d’endosser l’écharpe de maire a insisté sur l’importance « d’avoir une majorité la plus large possible. »

« On va garder ce qui marche bien à Ecully ! »

Son plus gros chantier ? Donner un nouveau souffle au campus d’EM Lyon puisque l’école de management s’apprête à déménager. « J’ai l’impression qu’EM Lyon a pas mal de choses à régler en ce moment avant de savoir s’ils partent ou s’ils restent à Écully. Une nouvelle directrice générale a été nommée et si je suis élu, l’une de mes premières mesures sera de rencontrer cette nouvelle directrice générale pour faire le point avec elle. »

En tant que premier adjoint, Sébastien Michel peut se targuer d’avoir encore accru l’attractivité et l’emploi dans sa commune : l’implantation du siège mondial de Seb, et les investissements de l’école Centrale et de l’Institut Paul Bocuse qui prépare l’ouverture de son second campus, sont à mettre à son actif.

RAPPEL
Les résultats du premier tour :

A – Sébastien Michel (DVD) : 1713 voix – 40,02%

B – Damien Jacquemont (DVD) : 1190 voix – 27,80%

C – Florence Asti-Lapperrière (LREM) : 840 voix – 19,62%

D – Maximin Catineau (Union de la gauche) : 537 voix – 12,55%