Par Franck Girardet

Après une série de 8 matches sans victoires en championnat, l’OL a enfin réussi à reprendre sa marche en avant en battant le FC Metz sur le score de 2-0.

Pour son second match au Groupama stadium, Rudi Garcia avait fait un choix fort en laissant Bertrand Traoré à la maison. Il a également opté pour un 4-4-2 avec Tousard et Thiago Mendes en milieux défensifs et une doublette Depay-Dembélé en attaque. En première période, l’OL a longtemps buté sur une équipe de Metz recroquevillée sur son but avec une défense à 5. L’éclair de génie de Memphis Depay a fait sauter le verrou messin et mis l’OL devant peu avant la demi-heure de jeu (28e).

Capitaine très investi d’un soir, il a récolté un penalty quelques minutes plus tard (33e) et a eu la classe de laisser son compère de l’attaque Dembele le tirer avec succès. 2-0 à la mi-temps et Jean-Michel Aulas respirait mieux. La seconde période fut plus délicate avec peu d’intentions et un jeu un peu plus brouillon. Plus les minutes passaient, plus l’OL doutait. Sans casse cette fois ci car Anthony Lopes veillait au grain. Score final de 2-0 pour les Gones et souhaitons-le un début de remontée fantastique au classement.

En dépit des vacances scolaires et même si l’affiche ne faisait pas vraiment rêver la corbeille était garnie en Président Box. À défaut de la présence des poids lourds de la politique locale – Gégé, Pascal Blache et Étienne Blanc sont en vacances – nous avons eu droit à celle de ceux qui l’ont faite au siècle dernier : Michel Noir, Alain Bideau, Michel Mercier, Pierre Jamet, André Soulier. Un tacle plein de tendresse pour notre cher Marc Fraysse qui part à la conquête de Villeurbanne aux prochaines municipales.

À noter également la disparition de Marco Chopin depuis quelques matches : son fameux « ça va papa ? » nous manque, il faut l’admettre. Prochain rdv au Groupama pour la réception du Benfica mardi 5 novembre où la victoire sera impérative pour croire encore à voir les 8es de finale en février prochain.

Les Tops

– Memphis Depay qui, en capitaine, a montré la voie.

– Thiago Mendes qui a apporté de l’équilibre au milieu de terrain.

– Anthony Lopes qui a fait le job.

Les Flops

– Koné qui est toujours très brouillon côté gauche.

– Léo Dubois qui n’arrive plus à mettre un centre dangereux.

– Houssem Aouar, moins influent.

 Samedi 26 octobre 2019