Lyon. Le très sexy Bus Paradise souffle ses 7 bougies

14 octobre, 2022 | Concerts & Festivals, Évènements à Lyon, LES SPECTACLES | 0 commentaires

Texte : Morgan Couturier – Depuis sa création, le 1er octobre 2015, le Bus Paradise s’évertue à populariser les charmes de l’effeuillage auprès d’une clientèle avertie. Avec classe et succès, au point de s’engager dans le déploiement de franchises.

De fait, le club de strip-tease le plus connu de Lyon a beau avoir changé de maison, son attractivité s’affiche inchangée. En dépit des épreuves, le voilà même solidement « implanté dans le paysage lyonnais », gonflé par l’élégance de ses 150 danseuses, dont les silhouettes n’ont de cesse d’attiser la clientèle depuis 7 ans.

Irina au milieu de ses danseuses

« Plus cocooning, plus discret » depuis son arrivée à la Cité Internationale, mais toujours aussi séduisant, le Bus Paradise s’apprécie donc d’année en année, sa piste s’enivrant au rythme de shows artistiques de plus en plus perfectionnés. « On veut conserver un certain standing dans le casting, avec des danseuses de haut niveau », soutient la directrice artistique, Irina Palenkova (ci-dessus), épaulée depuis peu par Caroline Petit, ancienne danseuse locale, reconvertie en attachante directrice, « garante du bon fonctionnement du Bus ». Une nouvelle casquette pour cette séduisante Lyonnaise, dont le rôle s’étend aussi au renouvellement et à l’amélioration perpétuelle de l’établissement.

Deux ans, cinq ans, sept ans, le Bus Paradise est resté… formidable. À Lyon depuis son ouverture en 2015. À Cannes depuis 2017, comme à l’académie de danse, ouverte en 2020. Autant de maisons développant l’idée de vouloir désormais danser sous d’autres cieux, au fil du développement de franchises. Et si les danseuses rêvent de s’effeuiller un jour sur Paris, le fondateur, Steve Fontana s’imagine lui vendre sa magie à Bordeaux ou à Dijon. Une façon astucieuse de vieillir avec charme. Qu’importent les années, le Bus Paradise n’a donc pas fini de passionner. De séduire, avec cette recette éternelle : « la beauté tient dans les yeux de celui qui regarde ».

Bus Paradise
Cité internationale
44, quai Charles De Gaulle – Lyon 6
>Plus d’infos : www.bus-paradise.com

Caroline Petit, alias Karo, la nouvelle directrice du Bus Paradise

Alin, agent de sécurité et Dragan, chef Barman

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mercredi 17 avril

Saint Etienne


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…