Photo à Lyon. Shana Hamon capture ses plus belles prises dans son 1er vernissage

17 septembre, 2022 | Évènements à Lyon, Expositions, LES EXPOS | 0 commentaires

Texte : Eva Bourgin. Sous le nom de son entreprise Wallet Photographie, Shana Hamon dévoilera ses œuvres au sein de l’Atelier des ombres le 17 septembre 2022. Une aubaine pour cette artiste qui souhaite révolutionner la photographie publicitaire.

Poursuivre ses rêves demande une passion sans limite. Aller au bout de son projet demeure encore une quête pour beaucoup. Et si certains abandonnent en chemin, d’autres, comme Shana Hamon, s’accrochent à la moindre opportunité. Munie de son fidèle compagnon, celle-ci se plaît à capturer des moments de vie depuis toujours. « J’ai commencé avec des photos de portraits, aujourd’hui je commence à me perfectionner », précise-t-elle.

L’avant après des retouches sur l’une des photographies du projet Vénus qui sera présenté au vernissage

Derrière cette modestie se dévoile un travail extraordinaire, des œuvres, dignes d’une professionnelle. Portraits, animaux, plats culinaires, Shana crée même des projets artistiques, semblables à des campagnes de marques.

Wallet Photographie, le début d’une histoire

« Ce n’est pas moi qui suis à l’initiative de cette expo. C’est Sylvie Samy, propriétaire de l’atelier des ombres et peintre. En avril, j’ai eu la chance de réaliser un projet artistique dans son lieu, je lui ai envoyé les photos et elle m’a proposé le vernissage », explique-t-elle, encore étonnée par cette proposition. Il y a 5 mois, la photographe tombe par hasard sur les vitrines de l’atelier et démarre son projet « Vénus », une série de photographies engagée envers la femme. Séduite par son univers, la peintre Sylvie Samy propose à la jeune femme de 26 ans d’allier peinture et photographie. « C’est l’occasion de montrer ce que je vaux vraiment. Je souhaite me faire connaître auprès des supports, des marques. Je veux travailler et donner du sens à ce que je fais », complète-t-elle.

Un exemple de ses portraits féminins

Amoureuse des langues étrangères et de la publicité, Shana s’est d’abord cherchée dans le milieu professionnel. « Après mon BAC, j’ai commencé un job étudiant. Ensuite on m’a plantée lorsque j’allais obtenir un CDI. J’ai entamé une formation professionnelle pour apprendre la photo car je voulais en vivre », précise-t-elle. Une volonté soutenue par la naissance de sa première entreprise en 2014, Wallet Photographie. « C’est mon deuxième visage. Je l’ai appelé Wallet pour faire référence aux portefeuilles. Mes parents ont toujours des photos de nous avec eux », explique-t-elle. Si celle-ci ne termine pas sa formation de photo, Shana se lance en autodidacte avec pour seule cours, l’entraînement sur le terrain. « Réussir une photo, c’est avant tout une question d’appréciation. On fait les photos pour que les gens les regardent », admet-t-elle. Un travail porteur de messages qu’elle peut alors mettre en lumière grâce à son premier vernissage.

Lors du vernissage, une soixantaine d’œuvres photographiques à vendre

Dans cet antre de 70 m2 seront présentés des projets artistiques entièrement créés par la jeune photographe. « Il y en aura 5 dont le projet Vénus, projet principal du vernissage. Quand je fais un projet, je m’occupe des maquilleurs, j’imagine la scène de A à Z, c’est de l’art », glisse-t-elle. Munie de son livre de présentation, celle-ci explique plus en détails que chaque projet raconte une histoire. « Tiens ici le projet Syrah. Dans une maison des amis de mon conjoint, j’ai photographié leur chat, son nom a donné celui du projet », s’amuse-t-elle.

Plus encore, Shana se plaît autant à photographier qu’à retoucher ces prises de vue. Pour elle, modifier une photo signifie apporter son univers. « Je parle de vraies retouches. Je ne modifie jamais la taille de mes modèles mais plutôt la lumière, l’ombre, j’enlève même des objets », ajoute-t-elle. Un travail qu’elle souhaite dès à présent projeter dans l’œil de ceux qui pourront l’aider à vivre de sa passion. « Je veux vraiment qu’on me repère pour ce que je fais. Mes photos prennent un sens quand on les regarde, j’ai envie qu’elles soient vues », conclut-elle.

Vernissage photographique
Samedi 17 septembre 2022
Atelier des ombres
15, rue Saint-Georges – Lyon 5

  • Plus d’infos sur : https://walletphotographie.com/

 

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mercredi 22 mai

Saint Emile


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…