Texte Morgan Couturier – Conçue en partenariat avec Europa Expo, la nouvelle exposition pilotée par Tempora emporte les visiteurs de la Sucrière sur les chemins de l’Egypte et les traces de Toutankhamon, ce pharaon dont le tombeau fut découvert 100 ans auparavant. Guidés par la voix de l’archéologue Howard Carter, les curieux sont alors emportés dans une véritable expédition au cœur du Nouvel Empire.

L’histoire ne pouvait pas être mieux écrite. Pour une raison que le passé lui-même ne peut ignorer : comme Toutankhamon avant elle, l’exposition ressurgit à son tour à la lumière du jour. Non pas qu’il est fallu des années de recherches et de nombreux coups de pioche à ses géniteurs pour dévoiler son contenu, mais après avoir subi les affres du confinement lors de sa première mise en scène à Liège, voilà l’histoire de Toutankhamon prête à se révéler à nouveau aux yeux du grand public. À Lyon, cette fois, dans ce temple de l’exposition temporaire qu’est la Sucrière.

Depuis ce jeudi 29 septembre 2022, et pour une durée de sept mois, le quartier de la Confluence s’apprête donc à remonter, non pas la Saône, mais le Nil, pour embarquer sur les traces du 11e pharaon de l’histoire, « à la découverte de ce pharaon oublié », mort à l’âge de 18 ans, d’une possible chute mortelle. Un choix intriguant de la part des concepteurs de cette exposition unique, pilotée par Tempora et Europa Expo, et justifiée par la découverte du tombeau de ce jeune roi, en novembre 1922, soit 100 ans tout pile avant la mise en œuvre de cette expédition culturelle.

Près de 250 objets plongeant les visiteurs dans « une exposition exaltante »

« Chaque exposition est une aventure humaine. On a donc essayé d’être le plus qualitatif possible », assure ainsi Alain Mager, administrateur délégué d’Europa Expo. Résultat, le rendu est saisissant. Presque déroutant, tant l’excursion invite les visiteurs à s’engouffrer dans le noir, pour un voyage hors du temps de plus d’une heure et demie. « Les reproductions sont faites à l’identique », poursuit le concepteur de cette exposition, à travers laquelle les Lyonnais peuvent remonter le cours de l’histoire, de l’aventure de la découverte à l’exploration du tombeau.

Et tant pis si les centaines de merveilles présentées par Tempora et son fondateur Benoit Remiche, sont des reproductions dessinées dans les ateliers du musée du Caire, la visite livre son lot de secrets sur cette époque ancienne, sur Toutankhamon et le contexte historique dans lequel ce dernier eut vécu. Le tout, sans épargner les ennuis politiques rencontrés par le découvreur Howard Carter, confrontés par la suite aux nationalistes égyptiens, mais aussi à un emballement médiatique et touristique de grande importance. Tout ce qu’espèrent Tempora et Europa Expo à l’heure de réveiller ce « pharaon oublié », bien décidé à se faire un nom entre Rhône et Saône…

Exposition « Toutankhamon, à la découverte du pharaon oublié »
Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 17h et les week-ends de 10h à 18h, jusqu’au 29 avril 2023, à la Sucrière, 49-50 quai Rambaud – Lyon 2e.
Tarifs : 17€, 15€ pour les groupes de plus de 15 personnes, 13€ pour les jeunes de 6 à 18 ans.
>Plus d’informations et réservations sur www.expo-toutankhamon.com