Par Morgan Couturier

C’est un message gravé en lui depuis tout petit. « Il faut être une étoile, pas une étoile filante », lui répétait son père Jean-Paul, alors Arthur Donjon s’est attaché à trouver sa place dans la galaxie lyonnaise.

Celle de pièce maîtresse dans la gare des Brotteaux, où le jeune Lyonnais consacre son train-train quotidien au Choo-Choo, cet établissement branché qu’il anime au côté d’Axel Bon Chabert. Un bel exemple de réussite pour ce passionné de la nuit, un temps attiré par l’hôtellerie.

« Mon père m’a transmis le goût de ce métier. Quand j’étais à l’école, je venais au First le mercredi », témoigne-t-il. Une première accroche pour ce noctambule, convié très tôt à rejoindre les bancs du…F&K en tant que chef de rang du carré VIP.

L’aventure y fut prolifique, mais la curiosité invitant parfois aux détours, le jeune homme s’est offert une escapade dans l’immobilier, avec l’enseigne AD Développement. Une société toujours active, bien qu’Aurélien Liveneau ne s’efforce à le ramener à la raison. Celle du Café du Pond, au poste de manager.

De retour dans le bon wagon, Arthur Donjon a trouvé sa voie, un sentier censé mener à la création de nouveaux bars et restaurants festifs. Des projets menés seul ou accompagné. Avec son ami Geoffrey Clavel (Le Commerce) de préférence. « Quelqu’un de brillant », dixit celui qui, dans ce dédale d’ambitions, entend rester modeste, car l’œil affûté, sa mère Marie-Ange Vicoletto veille, « dans ce métier là, l’essentiel est de garder les pieds sur terre ». MC

Arthur Donjon
Né le 12 octobre 1996 à Lyon 7e
Scolarité : Lycée La Trinité (2011), Lycée Jehanne de France (2012-2013), IDRAC (2014-2016)
Diplôme : Baccalauréat hôtellerie (2013)
Job actuel : Directeur de la nuit au Choo Choo

>Dossier complet « Jeunes décideurs » à retrouver dans le magazine Lyon People de septembre 2020