Par Morgan Couturier

Prévu pour animer le village de l’Open 6e Sens, Philippe Corti n’a pu assurer son show. Une absence regrettable, qui n’a pas empêché ses pensionnaires de faire la fête.

Sans Corti la fête est plus folle ? Peut-être pas, toujours est-il que la Villa Espaces Atypiques, l’irréductible village de l’Open 6e Sens a dû s’affranchir du célèbre DJ, pour ambiancer ses nombreux pensionnaires, venus profiter des talents festifs de Benjamin Lavorel et de La Maison, animateurs officiels de cette discothèque éphémère.

Frankie bredouille

Une mission réussie avec brio par ses derniers, de nombreux people lyonnais étant venus profiter du lieu, que ce soient les anciennes vedettes de l’OL, Sidney Govou et Pierre Laigle ou notre consultant foot Franck Girardet, en quête de belles demoiselles à envoûter.

Rentré bredouille, ce dernier n’a pu mettre la main au panier, à la différence des basketteurs de l’ASVEL dont la performance – et l’hypothèse d’un exploit – à Madrid était diffusée sur écran géant. Gaëtan Muller et Stéphane Morot-Sir, restés à Lyon, y ont cru, comme son hôte, Nicolas Gagneux, et son acolyte Pierre Nallet. Las, l’issue fut moins plaisante que la soirée. Qu’importe, the show must go on !

Jeudi 5 mars 2020