Texte : Morgan Couturier – Véritable temps fort de l’année, la soirée festive de l’Ordre des Experts-Comptables a de nouveau emporté plusieurs centaines de collaborateurs sur la piste du Azar Club. Un instant à part, voué à renforcer les liens entre les générations et faciliter la transition entre ces dernières. Pour le plus grand plaisir de l’institution.

Ce serait bien mal connaître la profession, que de supputer que le Azar fait bien les choses. Et pourtant, le temps d’une nuit, de celles qui comptent, l’Ordre des Experts-Comptables se sera bel bien adonné à cet exercice singulier, y trouvant même un plaisir certain, à en juger les nombreux accoutrements de plage aperçus au 52 quai Rambaud.

Car là était le but premier de cette soirée hors du temps, où tous les calculs et les travaux menèrent à une seule et même conclusion : festoyer entre partisans d’une même corporation, que l’on soit étudiants, élus de l’Ordre ou professionnels d’un cabinet d’expertise comptable et d’audit. Résultat, près de 750 convives s’étaient ainsi réunis sur la piste du Azar Club, dans une ambiance qui n’était pas sans rappeler les dernières Nuits qui Comptent, celle du Selcius organisée en novembre dernier.

Preuve qu’après des mois et des semestres difficiles, l’Ordre des Experts-Comptables, épaulé de l’IFAURA ou de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Lyon-Riom, se retrouvent à nouveau à la fête. Juste assez pour aborder les derniers jours de l’année figés dans le souvenir d’une revigorante Beach Party. Après tout, la règle est bien connue, au sein de l’Ordre des Experts-Comptables plus qu’ailleurs : les bons comptes font les bons amis…

        Jeudi 22 septembre 2022
Azar Confluence