Lyon. Qui sont les lauréats de la Fête de l’Entreprise 2024 ?

23 février, 2024 | Actualités économiques, Les fêtes à Lyon | 0 commentaires

Texte : Morgan Couturier – Dans un contexte économique compliqué pour les entrepreneurs, la 19e Fête de l’Entreprise s’est néanmoins attachée à livrer un message optimiste. Pour preuve, ces onze trophées décernés pour récompenser l’innovation.

Le monde de l’entreprise a beau ne pas être à la fête, il lui faut croire en l’avenir. Quitte à s’accorder une parenthèse plus enchantée. Parce qu’une Fête de l’Entreprise ne peut faire la part belle aux festivités, sans un brin d’optimisme. Dès lors, si la marraine de cette 19e édition, « la pionnière du web », Catherine Barba se chargea de planter les jalons d’un tel courant de pensée, la CPME du Rhône et nos confrères du Progrès surent surfer sur cette philosophie. En récompensant onze acteurs régionaux, pour leurs ambitions et leurs capacités à innover. Mais aussi et surtout, en encourageant la foule, à « relever les défis qui s’imposent à nous ».

« Vous êtes la France des solutions. L’action n’est plus une option », exhorta ainsi Franck Morize, le président de la CPME du Rhône, dans une tirade que Bruno Bernard et Grégory Doucet ne trouvèrent pas opportun d’écouter. Peut-être inquiets par la problématique de la décroissance, que certains chefs d’entreprise pourraient leur reprocher, les deux élus écologistes ont donc pris la tangente pour s’éclipser avant sa prise de parole. Une disparition, que l’opposition, menée par Pierre Oliver ou Jérémie Breaud, ne put qu’apprécier. De même que leur fidèle dénigreur, Laurent Chabbat, assis aux premières loges de ce spectacle.

Les chefs d’entreprise, « des délinquants en puissance » ?

Mais soit, Franck Morize, de même que les animateurs de la soirée, le journaliste Yann Foray et la pétillante Marta Pardo-Badier, surent tirer parti de ces absences pour aborder les sujets chauds du moment. Et donc ces contraintes politiques qui placent les entrepreneurs, « des délinquants en puissance », dans un « univers carcéral ». « Il est trop tard pour être pessimiste », exhorta toutefois Franck Morize, inspiré par l’engagement du regretté François Turcas.

« Nous fêtons l’entreprise sans lui, mais un peu pour lui », lui rendit hommage le représentant des petites et moyennes entreprises. Avant de poursuivre : « il faut s’adapter aux changements et se mettre en action. Il est temps de passer à la transformation. Nous n’avons plus rien à risquer. Alors pour être en bonne santé, entreprenez ». Un message résolument positif, plus en adéquation avec l’intitulé de la soirée. Avec cette envie de faire la fête, d’investir et d’encourager le… progrès !

PALMARES 2024

Trophée de l’impact environnemental : WeCount

Trophée de l’entrepreneur de l’année : Victor et Compagnie

Trophée de l’industrie : Totem

Trophée de la TPE : Carré Création

Trophée du commerce et de l’artisanat : Sage Folie

Trophée de la start-up : Huggy

Trophée de la transmission d’entreprise : Metis Levage

Trophée du Made in Auvergne-Rhône-Alpes : Air et Santé

Trophée du meilleur espoir : Ma Friche Urbaine

Trophée de l’impact sociétal : MJCM Propreté

Trophée coup de cœur du jury : Le Cirque Imagine

Amphithéâtre 3000
Lundi 29 janvier 2024

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/morgan" target="_self">Morgan Couturier</a>

Morgan Couturier

Le journaliste de Lyon People, c’est bien lui ! En quête de scoops, toute info est la bienvenue !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

jeudi 18 avril

Saint Parfait


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…