Par Marco Polisson

La 42ème édition du premier salon français (en 2021) dédié aux véhicules de collection et à ceux qui les pilotent s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse, avec à la clé un nouveau record de fréquentation.

Fourbus mais heureux ! Les 200 bénévoles des 3A qui ont, trois jours durant, conduit de main de maitre, Epoqu’Auto co-dirigé par Claude Passot et Alain Guillaume, peuvent se congratuler. Le salon poursuit sa montée en gamme, douce et régulière, qui n’a pas dénaturé son mode de fonctionnement associatif, une particularité lyonnaise qui reste une exception remarquée dans l’univers des salons. En dépit de l’ostracisme de la Ville de Lyon, le millésime 2021 a été exceptionnel.

L’une des particularités de ce salon, et qui en explique le succès grandissant, est la mixité joyeuse (et non imposée comme un dogme) qui règne dans les travées. A 20 mètres des supercars Mercedes SLR ou Ferrari 308 Groupe IV à plusieurs centaines de milliers d’euros exposés par Kevin Parsa (West Motors), ou des superbes Lotus de Christian Odin (Mecanic Gallery), les croquignolettes Fiat 500 des années 60 (de 7 000 à 20 000 euros) ont enchanté le même public de passionnés.

Un plateau Bentley à 8 millions d’euros…

Un public convié à fêter deux anniversaires cette année : les 50 ans de Simca et de ses modèles mythiques, qui coïncidaient avec les 100 ans de Bentley. Et on peut dire, sans exagération, que les 82 200 visiteurs recensés en ont eu pour leur argent (15 euros l’entrée). Sur le plateau central consacré à Bentley, pas moins de 20 véhicules exceptionnels, dont des limousines des années 30 à 90, et des bolides de course ayant disputé les 24 heures du Mans, réunis par l’équipe des 3A sous la conduite de Pascal Delaporte.

Venus de France, d’Allemagne et de Suisse, leurs heureux propriétaires ont été choyés, trois jours durant sur l’espace Bentley avec à l’accueil champagne Bernard et Marc (Rolls Royce Bentley Club de Lyon), Georges (RREC Suisse romande), Nicolas et Michael (Bentley Lyon). La marque britannique, dont les liens jumelaires avec RR ont été coupés en 1998, a fait une démonstration de sa capacité à se renouveler, tout en restant fidèle à ses valeurs centenaires.

L’an prochain, ce sont les marques Ford et Lancia qui auront droit aux honneurs du Club des Amateurs d’Automobiles Anciennes qui nous donnent rendez-vous les 4, 5 et 6 novembre 2022 à Eurexpo.

Eurexpo
5-6-7 novembre 2021