Par Morgan Couturier

(Mis à jour le 28/01) Stationnée sur la place du Maréchal Lyautey depuis le 5 janvier 2021, la Caravane des Chefs a su séduire l’estomac des Lyonnais, au point de remettre le couvert.

La gourmandise a beau être un joli défaut, lui résister est un défi complexe, presque impossible, à plus forte raison lorsque le chant de son appétence vient à parvenir à nos narines et devant nos yeux. Un doux parfum de gastronomie qui, depuis le 5 janvier 2021, vient embaumer les terrasses du Café du Pond dans le 6ème arrondissement.

Et avec succès, si l’on en croit les nombreuses commandes récupérées à la « Caravane des Chefs », ce déjà réputé food-truck popularisé par quinze chefs lyonnais. Forte de ce constat, l’opération solidaire initiée bénévolement par 4 gourmandes n’a su s’arrêter, emballée par cette passion intacte pour la cuisine et une irrémédiable envie de faire plaisir.

22 chefs entre cuisine de brasserie et restauration étoilée

Initialement destinée à remettre sous les projecteurs les cuisiniers lyonnais embrigadés dans les affres du coronavirus et de l’administration, la Caravane des Chefs s’accorde une deuxième ration de créativité, combinant au passage la cuisine de brasserie et les restaurants étoilés.

La carte redressée, le restaurant éphémère repart donc pour un tour, au gré de nouvelles préparations élaborées pour l’occasion par 22 chefs. De quoi profiter encore plus amplement des douces recettes préparées. Sans attendre, mais avec des horaires de retraits revisités (de 15h à 18h, ndlr), de manière à respecter le couvre-feu.

Celui-ci nous imposant de retrouver plus tôt la chaleur de notre domicile, embellir nos repas ne peut être qu’un bel hommage à ces sages paroles du regretté Paul Bocuse : « le bonheur est dans la cuisine » !

MISE A JOUR DU 28 JANVIER 2021

Un adage partagé par le chef étoilé du Chabichou, Stéphane Buron, qui descendra tout spécialement de Courchevel le 11 février pour cuisiner en duo avec Marie Lecoq, chef du Café du Pond.

 

Plus d’informations sur www.toques-blanches-lyonnaises.com

Les commandes sont à passer la veille auprès des restaurateurs et pâtissiers concernés : 

  • Lundi 25 janvier : Mickaël Gaudinet (Brasserie des Monts-d’or)
  • Mardi 26 janvier : Laurent Bouvier (Chez Moss & La Caborne)
  • Mercredi 27 janvier : Valérie Cristina (Restaurant 2 la Gare)
  • Jeudi 28 janvier : Frédéric Cote (Au Colombier) et Sébastien Bouillet 
  • Vendredi 29 janvier : Anthony Keravec (Jour de Marchè) et Florent Thevenon
  • Samedi 30 janvier : Mojgan Tashvighi (Restaurant Mojgan)
  • Dimanche 31 janvier : Olivier Couvin (Auberge du Pont de Collonges)
  • Lundi 1er février : Christophe Allardon (Restaurant Allardon) et Julien Le Guillou (L’Antr’O Potes)
  • Mardi 2 février : Gérard Lasne (Le Théodore)
  • Mercredi 3 février : Adrien Zedda (Culina Hortus)
  • Jeudi 4 février : Frédéric Therriaud (Le Plato)
  • Vendredi 5 février : Florence Perier (Le Café du Peintre)
  • Samedi 6 février : Enrique Gomez Moro (Gomex Cantina)
  • Dimanche 7 février : Olivier Canal (La Meunière)
  • Lundi 8 février : Margo Poitou (Court Bouillon)
  • Mardi 9 février : Sun Ruijun (La Table Wei)
  • Mercredi 10 février : Dominique Moreaud et Christian Lavault (Une Faim d’Apprendre)
  • Jeudi 11 février : Marie Lecoq (Le Café du Pond) et Stéphane  Buron (Le Chabichou – Courchevel)
  • Vendredi 12 février : Florent Poulard (Monsieur P)