Cité de la gastronomie. Les Chefs et les Lyonnais se mobilisent, pas Collomb

2 octobre, 2012 | DERNIERE MINUTE | 2 commentaires

 

01_cite_de_la_gastronomie.jpg © Photo Lionel Pinar

Par Benjamin Solly

Il restera au moins un cliché du projet de Cité de la gastronomie à Lyon.  Mais le sénateur-maire de Lyon n’y figure pas.

Les chefs, sommeliers, boulangers, représentants des métiers de bouche ont répondu présent dimanche à 11h place des Terreaux. Quelques lyonnais ont également bravé la météo automnale pour venir garnir les rangs des pros Cité de la gastronomie à Lyon. Seuls absents, Gérard Collomb et sa majorité municipale. Ces derniers ont boudé la grande photo de soutien, à l’initiative des Toques Blanches et du collectif citoyen « Pour la cité de la gastronomie à Lyon », qui pourrait être le dernier témoignage de la candidature lyonnaise. En effet, le sénateur-maire de Lyon assure n’avoir trouvé aucun financement privé pour porter le dossier, évalué à 15 millions d’euros. Il faudra pourtant faire preuve d’un peu plus d’entrain lors du grand oral de présentation du projet lyonnais devant les représentants de la mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), le 15 octobre prochain.

« Je ne comprends pas l’absence de Gérard Collomb, ni sa consigne de boycott », souffle Michel Havard, présent dimanche matin, tout comme Emmanuel Hamelin, qui confirme que « c’est à la demande du maire de Lyon » que tous ont joué les Arlésiennes. L’occasion également pour les deux candidats putatifs à la mairie en 2014, mais aussi pour le maire du 2e arrondissement Denis Broliquier et le sénateur-maire d’Oullins François-Noël Buffet, d’occuper le terrain ô combien lyonnais de la gastronomie. Un camouflet municipal à la Cité de la gastronomie, déploré par le conseiller communautaire Marc Augoyard. «  Gérard Collomb nous montre encore une fois qu’il ne sait pas saisir les grandes occasions qui se présentent à Lyon, comme cela a été le cas pour d’autres occasions manquées comme la capitale européenne de la culture, explique-t-il. Il est encore temps pour lui de bouger, pour l’avenir de notre ville, son rayonnement et son développement. »

 

 

 

 

 

2 Commentaires

  1. vivi

    Si c’etait une idée des « vert » Collomb aurait suivi … no comment

    Réponse
  2. Athis

    Si c’était du foot, il aurait suivi

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mardi 23 avril

Saint Georges


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…