Par Morgan Couturier

Campée en lieu et place de la Boucherie Tabareau, l’Epicurie s’établit depuis peu en plein cœur de la Croix-Rousse, dont les habitants découvrent le bel achalandage. Charcuteries, plats à emporter et fromages, l’épicerie lyonnaise en fait pour tous les goûts.

La Croix-Rousse est donc bien un village à part entière. L’hiver a beau ne pas avoir baissé le rideau, il y est ainsi coutumier de voir fleurir de nouveaux commerces, là, au milieu des intenses parties de pétanque. Le principe y est souvent simple : le score tient en haleine et creuse l’appétit. Direction l’Epicurie, nouvelle venue sur la place Tabareau, jadis réputée pour les gibiers gourmands de la boucherie éponyme, propriété d’Yves Dorel.

Ce dernier faisant valoir ses droits à la retraite, le quartier a donc été sommé de se restaurer autrement. Mais avec la même saveur. « On a repris un outil fantastique », se réjouit Valérie Pointel, la nouvelle propriétaire des lieux, ravie de conserver la clientèle de son prédécesseur. « C’était du haut de gamme. On s’inscrit dans la même lignée, en gardant les mêmes tarifs », poursuit la gestionnaire du Vitis Bar, ce bar à vin apprécié du boulevard de la Croix-Rousse.

Près de 170 références de produits locaux et artisanaux

Les bouteilles et les pressions rangées au frigo le temps de la pandémie, l’aimable Lyonnaise se jette donc à corps perdu dans cette folle aventure. Sûre de ses forces, et avec une certaine idée du métier. « On veut promouvoir ce qui est qualitatif, avec des produits locaux et artisanaux », dévoile-t-elle, alors que l’épicerie s’embaume six jours sur sept d’un agréable parfum de charcuteries et de plats à emporter, le tout saupoudré d’une alléchante vision sur une quarantaine de fromages.

« On avait déjà nos fournisseurs, donc c’est allé vite. Nos charcuteries proviennent d’artisans lyonnais. La partie traiteur est fait-maison. On a également beaucoup de demandes pour le fromage à la coupe. Il n’y a pas de traiteur dans le coin, alors on mise à fond sur la vente à emporter », confie la gestionnaire.

« On mise à fond sur l’emporter »

Avec réussite, si l’on en croit les premiers pas, et ce, malgré une activité locale plus calme qu’à l’accoutumée. « Ça nous laisse le temps de prendre de nos marques », en rigole la commerçante. Puisque tout vient à point à qui sait attendre, la Lyonnaise, épaulée de son conjoint et de jeunes apprentis, trouve ainsi son plaisir dans l’accueil des anciens habitués de la maison.

Chasseuse invétérée de bons produits, cette dernière se plaît alors à leur proposer quelques pépites, du saumon au caviar du Périgord, en passant par de belles bouteilles de vin (de 14 à 90€, ndlr) et autre Ruinard. « On a un gros panel de clients. Il y a des plats végétariens, des planches. Les gens peuvent trouver un équilibre chez nous », soutient Valérie Pointel. Pleinement embarquée dans cette nouvelle activité, la gérante a réussi son coup. Sur ce terrain, l’Epicurie a visé juste.

L’Epicurie
26, place Tabareau – Lyon 4e
Ouvert de 8h à 18h du lundi au samedi.
Tél. 06 31 16 63 27