Par Morgan Couturier

Alors que le 1er mai s’annonce morose, la Maison Sève a décidé de réactiver la production de muguets gourmands, tout en chocolat. De quoi porter bonheur à ses bénéficiaires.

Certaines traditions ne peuvent être occultées, à plus forte raison lorsque celles-ci ont pris le pli de la gourmandise. Habituellement distribués le 1er mai, pour porter chance à ceux qui le reçoivent, le muguet semble apporter une double dose de bonheur, depuis que sa croissance s’effectue dans les ateliers de la Maison Sève.

Une spécificité née de l’imaginaire de Richard Sève, qui pour chaque fête du travail, propose désormais un muguet gourmand, croquant et chocolaté. Une originalité dont les amateurs se régalent en dévorant son pot en chocolat noir ou au lait, son praliné noisettes ou son grué de cacao… Le maître chocolatier n’a pas ménagé ses efforts, pour honorer cette fête même confinée.

Une tablette porte-bonheur à savourer

Outre les bouquets de muguets, Richard Sève se signale en effet, par la création de tablettes porte-bonheur, une tablette chocolatée (noire ou au lait), ornée d’une brindille de muguet. Une double dose de bienfaits que les esprits les plus gourmands se feront un plaisir de déguster, à moins que le chocolat ne soit pas leur tasse de thé.

Dans ce cas, les amateurs de pâtisserie se réjouiront sûrement de la nouvelle confection de la maison : un framboisier avec framboises, crème mousseline et macaron framboise. Preuve s’il en fallait, « que la gourmandise est l’art d’utiliser la nourriture pour créer du bonheur ».

Pratique : Les bouquets de muguets chocolatés (noirs ou au lait) sont vendus 14€, contre 8,50€ pour les tablettes porte bonheur. Quant au framboisier, il est vendu 28€.
Le 1er mai 2020, toutes les boutiques de la Maison Sève seront fermées.
Pour toute commande, rendez-vous sur www.boutique-sève.com ou par téléphone, au 04 78 35 85 87