La nouvelle cave à vins de Claude Barbet irrigue le sud-ouest lyonnais

10 novembre, 2021 | GASTRONOMIE | 0 commentaires

Texte : Morgan Couturier. Teintée de rouge, de blanc et de rosé, la Maison Barbet parfume son quotidien de nombreuses dégustations, orchestrées dans la toute nouvelle cave à vins du restaurant. Un repère propice aux découvertes, comme à l’élection d’un parfait compagnon de table.

Le vin a bien des vertus et pouvoirs. On pourrait alors se rappeler qu’il permet de rattraper le temps, lorsqu’au travers de ses tannins, il parvient à rajeunir nos corps et nos esprits. Notre paysage aussi et parfois, lorsque sur les pas du Général Brosset, il vient apporter un peu de jeunesse et de nouveautés à la Maison Barbet. Non pas que l’établissement, vieilli de deux petites années, n’ait encore pris trop d’âge pour se réinventer, mais l’idée seule, d’un site dédié au fruit de la vigne, aura suffi à Claude Barbet pour entreprendre un remodelage.

Pour agrandir son site à dire vrai, le restaurateur ayant profité d’un vieil atelier adjacent pour enrichir son offre d’une flambant neuve cave à vins. « Le lieu était quasiment à l’abandon. Quand on a rouvert le restaurant, on avait déjà pour projet de développer une cave à vins. Le lieu convenait parfaitement », glisse le maître des lieux qui sut, dans la noirceur du deuxième confinement, trouver la force nécessaire pour imaginer et concevoir ces quelque 400m2 entièrement dédiés aux cépages et leurs couleurs.

Un lieu propice aux privatisations

En se rappelant qu’un « homme qui ne boit que de l’eau a un secret à cacher à ses semblables », Claude Barbet a donc voulu se dévoiler, lui comme son appétence pour les grands crus de notre terroir. Par l’entremise de l’architecte Agnès Musy et sous le regard admirateur d’el « Diez » Maradona, d’Obama ou de Monsieur Paul, l’imposant Lyonnais s’est donc attaché à décorer le lieu aux parfums de ses origines sud-américaines d’abord, par de nombreuses quilles des climats environnants ensuite.

« On a un petit rayon de vins étrangers, mais on reste très local. La cave évolue tout le temps. Aujourd’hui, on est sur 560 références différentes. Le but est d’arriver à 1000 références. L’atout majeur, c’est que tous les vins, tu peux les déguster sur table, avec un droit de bouchon de 12€ », glisse-t-il. Mais alors qu’une centaine de très belles bouteilles sommeillent au sein du bacchus, le lieutenant se dit encore prêt à enrichir son offre, épaulé dans cette récolte par son beau-fils, Félix Terrenoire.

En supplément, un bar à vins et quelque 80 places disponibles

« On se déplace beaucoup chez les vignerons des alentours pour aller déguster », confirme l’intéressé, à qui revient la responsabilité d’animer un lieu qui n’en demande pas moins. « Je veux une cave très conviviale, qui soit joyeuse. On vend du plaisir », embraie Claude Barbet. Là est l’attrait du lieu. Et puisque ce dernier se dessine du fait que deux bouteilles de vin ne sont jamais semblables, l’homme promet d’en faire découvrir les disparités et les arômes.

« Le but est de la faire vivre », expose-t-il. Les dégustations y sont pour beaucoup bien-sûr. Mais parce que l’ivresse d’un tel instant ne peut s’arrêter sur de si belles promesses, la Maison Barbet promet de prendre encore un peu de bouteille à mesure du temps. L’été avalé, voilà déjà cette dernière nantie d’un nouveau complément. D’un bar à vins qui ne demande qu’à voir ses liquides remplir le verre de ses invités. À la carte, une quinzaine de rouges, une dizaine de blancs et quelques rosés, le tout accompagné de planches à partager et autres produits du terroir, tous prêts à être… dégustés. Des plaisirs simples, qu’il s’agit de savourer au jour le jour !

Maison Barbet
6, avenue du Général Brosset – 69 Vourles
La cave est ouverte du mardi au samedi de 10h à 19h.
Tél. 04.72.04.32.10.

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/morgan" target="_self">Morgan Couturier</a>

Morgan Couturier

Le journaliste de Lyon People, c’est bien lui ! En quête de scoops, toute info est la bienvenue !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

samedi 20 avril

Sainte Odette


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…