Denis Verneau et son épouse © Fabrice Schiff

Par Clothilde Voisin

L’édition du concours de MOF qui s’est tenue à Lyon, catégories « sommellerie » et « cuisine », a fait la part belle aux locaux de l’étape. Dont Denis Verneau, sommelier du restaurant La Mère Brazier** à Lyon, qui décroche le Graal.

En sommellerie, 60 candidats ont participé aux qualifications de novembre à Paris. Parmi les 12 retenus,  un seul lyonnais, Denis Verneau, qui présentait le concours pour la deuxième fois. A l’institut Paul Bocuse d’Ecully, jeudi 5 février 2015, les 12 finalistes ont été jugés sur la dégustation, l’argumentation, la  gestion de commandes, l’’harmonie mets/vins et la culture œunogastronomique. Au final, le sommelier de La Mère Brazier** a décroché son col tricolore aux côtés de trois autres autres professionnels.

Côté cuisine, la finale s’est déroulée les 4 et 5 février au lycée Hôtelier François-Rabelais de Dardilly. Trois épreuves au programme autour dun salmis de pintade accompagné d’un chou farci et de bottillons de salsifis, une tarte tatin de coings parfumée au gingembre et un plat libre. Olivier Couvin, chef chez Paul Bocuse à L’Auberge de Collonges***, et Benjamin Patissier, 2nd de cuisine de Patrick Henriroux à La Pyramide**, ont été reçus Meilleur Ouvrier de France aux côtés de six autres professionnels.